Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 250015929
VALLEE DE LA SARTHE ENTRE HAUTERIVE ET LE MELE-SUR-SARTHE

(n° régional : 01040001)

Commentaires généraux

Ce tronçon de la vallée de la Sarthe est soumis chaque année à des inondations hivernales suivies d'une période d'assèchement estival. Il est composé, en majeure partie, de prairies maigres tardivement fauchées présentant, dans certains cas, un caractère tourbeux.

FLORE

Les modes d'exploitation extensifs traditionnels, la nature et l'engorgement des sols une grande partie de l'année, sont à l'origine d'un cortège végétal riche et varié, composé essentiellement d'espèces hygrophiles.

On note la présence de plantes rares dont certaines sont protégées au niveau national (**) ou régional (*). Mentionnons le Butome (Butomus umbellatus), la Laîche queue de renard (Carex vulpina), connue uniquement dans la vallée de la Sarthe, l'Oenanthe à feuille de Silaus (Oenanthe silaifolia), l'Ophioglosse vulgaire (Ophioglossum vulgatum), l'Orchis incarnat (Dactylorhiza incarnata), l'Orchis à fleurs lâches (Orchis laxiflora), le Jonc comprimé (Juncus compressus), le Lotier à feuilles étroites (Lotus tenuifolius), la Renouée douce (Polygonum mite*), le Scirpe à une écaille (Eleocharis uniglumis), la Gesse sans vrille (Lathyrus nissolia), la Stellaire des marais (Stellaria palustris), le Pigamon jaune (Thalictrum flavum), la Ratoncule naine (Myosurus minimus), la Renoncule à feuilles d'Ophioglosse (Ranunculus ophioglossifolius**). D'autres espèces rares et très rares en Basse-Normandie se développent au sein de cette vallée. C'est notamment le cas de la Raiponse délicate (Phyteuma tenerum) et du Choin noirâtre (Schoenus nigricans).

Les fossés, généralement eutrophes, sont le refuge d'espèces aquatiques peu communes tels le Potamot pectiné (Potamogeton pectinatus), le Potamot coloré (Potamogeton coloratus), le Myriophylle verticillé (Myriophyllum verticillatum*), l'Hottonie des marais (Hottonia palustris) ou encore la Renoncule peltée (Ranunculus peltatus).

FAUNE

Cet ensemble de prairies humides est un milieu de forte présence au passage et en hivernage de la Bécassine des marais (Gallinago gallinago). Il constitue également un site de nidification régulière pour le Courlis cendré (Numenius arquata) et la Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio). D'autres espèces telles que le Pic vert (Picus viridis) et la Huppe fasciée (Upupa epops), inscrites à la liste orange de Basse-Normandie, sont aussi présentes sur le site.

Les inventaire d'insectes mettent en avant la présence de nombreux lépidoptères tels que le Gazé (Aporia crataegi) et le Vulcain (Vanessa atalanta). Des orthoptères sont aussi présents sur le site comme la Mante religieuse (Mantis religiosa) et le Criquet ensanglanté (Stethophyma grossum)...

Commentaires sur la délimitation

Habitats remarquables en grande raréfaction (prairies maigres de fauche, prairies à molinies, ...) abritant des espèces patrimoniales floristiques et faunistiques.