Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 250020116
LITTORAL AUGERON

(n° régional : 02270000)

Commentaires généraux

Cette zone intertidale est localisée à l'ouest de l'estuaire de la Seine, entre l'estuaire de l'Orne -à l'Ouest- et celui de la Touques -à l'Est-, et comprend en son milieu l'estuaire de la Dives.

Bordée de côtes basses sableuses à sablo-vaseuses et de falaises taillées dans des terrains jurassiques marno-calcaires, elle recueille les eaux de trois fleuves : l'Orne, la Dives et la Touques.

Cette Znieff de type II est accolée aux deux Znieff marines suivantes : "Baie de Seine orientale" (type II), et "Sables fins et vaseux de la baie de Seine orientale" (type I). Cet ensemble constitue une entité écologique fonctionnelle, pour les oiseaux notamment, qui justifie pour la partie marine une désignation en ZPS au titre de Natura 2000 ("Littoral augeron", FR2512001).

Notons que cet estran est adjacent aux falaises jurassiques des Vaches Noires ou "Roches noires", qui font elles-même l'objet d'une Znieff continentale de type I -en incluant une petite frange de la zone intertidale-. L'ensemble du secteur est affecté par des glissements de terrain spectaculaires à l'origine d'une morphologie en gradins depuis la base des falaises crétacées jusqu'à la plage. Il s'agit des plus importants mouvements gravitaires de la côte du Calvados. Ce sont les gros blocs éboulés de la formation sommitale du Calcaire d'Hennequeville (du nom d'une ancienne commune), éparpillés sur la plage et recouverts d'algues, qui ont donné aux falaises leur nom de "Roches Noires" (Dugué O., 2010). On trouve également des marnes sous forme de platiers, sur lesquels s’établissent des moulières ainsi des mollusques foreurs (type pholades).

FAUNE

Cette zone accueille diverses espèces de poissons et des invertébrés benthiques- et plus particulièrement les mollusques Donax vittatus et Natica lapillus - inféodés aux sédiments côtiers (fins à grossiers). Citons deux espèces à valeur commerciale présentes sur la zone à marée haute : la Sole commune (Solea solea), et la Crevette grise (Crangon crangon).

Enfin, les trois grands estuaires (Orne, Dives et Touques) sont le lieu de passage de poissons amphi-halins tels que lamproies, aloses, anguilles, saumons et truites de mer.

Sur le plan ornithologique, cette Znieff présente une indéniable capacité d'accueil sur le rivage, notamment en laridés et limicoles. Mais l'essentiel des données recueillies dans le cadre des suivis de la ZPS et des comptages Wetland se rapportent à la partie marine, et ne peuvent être affectées même partiellement de façon fiable à la présente Znieff. Aucune donnée oiseaux n'apparaît donc dans le descriptif de cette Znieff ; se reporter aux données des Znieff mer adjacentes mentionnés plus haut pour plus d'informations sur ce point.

FLORE

Ce site héberge l'Elyme des sables (Elymus arenarius), espèce assez rare dans le Calvados et protégée au niveau national. Notons également les peu communs Brome à deux étamines (Bromus diandrus subsp. diandrus), Brome de Ferron (Bromus hordeaceus subsp. ferronii), et Brome des dunes (Bromus hordeaceus subsp. thominei), ainsi que la très rare Véronique germandrée (Veronica teucrium subsp teucrium).

Commentaires sur la délimitation

Zone d'hivernage d'importance internationale pour les Macreuses noires et brunes.