Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260005559
LA ROCHE, BOIS DE BOUGY, BOIS DES BRULES ET COTEAU DE MONT

(n° régional : 11002016)

Commentaires généraux

Au sud de la Côte chalonnaise, assis sur des chaînons de calcaire du Jurassique moyen, ce territoire est composé de boisements, de pelouses sèches, de prairies pâturées ou fauchées, de vignes et de fourrés.

Ce site est d’intérêt régional pour ses habitats, sa faune et sa flore à tonalité méridionale marqué. On y observe notamment :

- des pelouses sèches semi-arides d'intérêt européen,

- des pelouses sèches arides d'intérêt européen,

- des ourlets herbacés secs d’intérêt régional.

Plusieurs espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF y ont été répertoriées avec notamment :

- la Coronille faux-sené (Hippocrepis emerus), arbuste méditerranéen protégée réglementairement, approchant ici de la limite nord de son aire de répartition,

- le Silène d’Italie (Silene italica), plante méditerranéenne rarissime en Bourgogne, en limite nord de son aire de répartition et dont la quasi-totalité des stations régionales se trouve dans le Mâconnais,

- la Violette blanche (Viola alba).

Les boisements sont essentiellement constitués de

- chênaies pubescentes d’intérêt régional,

- chênaies-charmaies sur sols calcaires.

De plus, le paysage varié (bois pelouses et prairies bocagères) constitue une zone de nidification pour plusieurs espèces d'oiseaux déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF, parmis lesquelles.

- le Bruant ortolan ( Emberiza hortulana ), passereau nicheur rarissime en Bourgogne et d'intérêt européen; il est en forte régression en France suite aux prélèvement liés à la chasse ainsi qu'à l'intensification des pratiques agricoles,

- l'Alouette lulu (Lullula arborea), passereau d’intérêt européen,

- la Chevêche d'Athéna (Athene noctua), rapace nocturne menacé par la disparition du bocage (nécessite des vieux arbres isolés pour nidifier),

- la Huppe fasciée (Upupa epops).

Ce patrimoine dépend de modalités de gestion agricole extensives; de même, la mise en œuvre d'une gestion forestière adaptée aux conditions stationnelles sur la base de peuplements feuillus est nécessaire au maintien des enjeux de biodiversité observés.

Quelques pelouses en déprise sont susceptibles de se boiser et de perdre leur intérêt pour la faune et la flore des milieux ouverts; aussi une restauration (débroussaillage) et un entretien (pâturage, fauche) permettraient de contrecarrer cette évolution.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre défini par les limites naturelles du relief calcaire; il englobe aussi les zones de reproduction des oiseaux et leurs domaines vitaux (alimentation).