Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260005567
LA LOIRE A ARCY

(n° régional : 29005020)

Commentaires généraux

Le site est constitué d'un coude de la Loire et du lit majeur associé. Les milieux alluviaux variés (bancs, bras morts, lit du fleuve) sont encadrés par de la prairie bocagère et des boisements (bois d'Arcy) occupant une terrasse alluvionnaire plus ancienne.

La Loire est un cours d’eau très dynamique, caractérisés par une large bande de divagation du cours et des successions de zones d’érosions et de zones de dépôts d’alluvions très actives, facteur d'expression de biotopes variés. Les bras morts accueillent divers habitats humides.

Ce site est d’intérêt régional pour ses habitats alluviaux ainsi que pour sa faune et sa flore.

Le cours du fleuve et ses abords présentent divers habitats d'intérêt avec notamment :

- des herbiers aquatiques des eaux courantes, d’intérêt européen,

- des végétations pionnières amphibies des bordures de points d’eau, d’intérêt européen,

- des végétations sur dépôts sableux, d’intérêt régional,

- des végétations sur dépôts limoneux, d’intérêt européen,

- des petites roselières au niveau des bras morts et des dépressions inondables,

- des saulaies pionnières riveraines,

- des pelouses évoluées sur alluvions calcaréo-siliceuses (alliances végétales du Sileno conicae - Cerastion semidecandri et de l’Armerienion elongatae), d’intérêt européen,

- pelouses ouvertes acidiphiles, d’intérêt régional.

Les pelouses sèches mais aussi les pâtures qui en dérivent accueillent des espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF avec entre autres le Trèfle souterrain (Trifolium subterraneum), plante naine des pelouses, protégée réglementairement.

L’Anthemis des rochers (Anthemis cretica subsp. saxatilis) et l’Armoise champêtre (Artemisia campestris) deux espèces exceptionnelles dans le Val de Loire sont mentionnées anciennement; en forte régression sur la partie amont du cours bourguignon, le statut de ces deux espèces devrait être actualisé par des prospections récentes.

Les milieux humides accueillent également une flore déterminante pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- la Gratiole officinale (Gratiola officinalis), plante protégée réglementairement et inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- la Pulicaire vulgaire (Pulicaria vulgaris), plante des grèves exondées protégée réglementairement et inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- le Butome en ombelle (Butomus umbellatus), plante des marais, protégée réglementairement,

Le corridor ligérien est une zone de nidification majeure pour des oiseaux d’eau déterminants pour l'inventaire ZNIEFF, dont:

- la Sterne pierregarin (Sterna hirundo) et la Sterne naine (Sternula albifrons), oiseaux d’eau d’intérêt européen, nicheurs rares en Bourgogne, sensibles au dérangement sur leurs sites de reproduction (bancs de graviers) et aux modifications du régime fluvial,

- l'Oedicnème criard (Burhinus oedicnemus), oiseau d’intérêt européen,

- le Petit Gravelot (Charadrius dubius),

- le Vanneau huppé (Vanellus vanellus).

Les secteurs bocagers accueillent pour la reproduction d'autres oiseaux déterminants, notamment :

- la Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), passereau d'intérêt européen,

- la Huppe fasciée (Upupa epops).

Enfin, le Crapaud calamite (Bufo calamita), amphibien protégé réglementairement, se reproduit dans les zones humides temporaires du site.

Ce patrimoine dépend essentiellement du maintien de la dynamique naturelle du cours d'eau. Il convient d'éviter les extractions de matériaux dans le lit majeur, la création de digues et le remblaiement.

Une agriculture extensive (pâturage extensif, absence de retournement des prairies) est également importante dans le bassin d’inondation.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre délimité par la partie bourguignonne du lit majeur du Val de Loire.