Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260005578
BOIS DE LA CHAUME, LA ROUE, L'ARGOLAY, LES VIAIRES

(n° régional : 08002002)

Commentaires généraux

Au cœur du Brionnais, le site occupe un ensemble de collines bocagères, constituées de roches variées : granites, grès du Trias et argiles du Lias. Les prairies bocagères dominantes sont accompagnées de quelques boisements de résineux et de feuillus.

Ce site est d’intérêt régional pour ses divers habitats, ainsi que sa faune et sa flore variées.

Le site englobe différents habitats d'intérêt régional avec :

- des pelouses acidiphiles,

- des prairies humides,

- des aulnaies marécageuses,

- des aulnaies-frênaies rivulaires, habitat d'intérêt européen,

- des végétations amphibies de bordures de cours d'eau.

Ces habitats renferment des espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- Trèfle souterrain (Trifolium subterraneum), plante protégée réglementairement,

- Dryopteris écailleux (Dryopteris affinis).

Le site constitue une zone de nidification pour un riche cortège d’oiseaux bocagers, déterminants pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), passereau chasseur d’insectes, d’intérêt européen,

- Alouette lulu (Lullula arborea), passereau d’intérêt européen,

- Chevêche d'Athéna (Athene noctua), rapace nocturne menacé par la disparition du bocage, qui a besoin de vieux arbres pour nidifier,

- Pie-grièche à tête rousse (Lanius senator),

- Huppe fasciée (Upupa epops),

- Torcol fourmillier (Jynx torquillia).

Le site, riche en petites zones humides, accueille également des amphibiens déterminants pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata), crapaud d’intérêt européen,

- Rainette verte (Hyla arborea), amphibien protégé réglementairement.

Les cavités présentes sur le site hébergent une espèce de chauve-souris en période d'hibernation, le Petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros), espèce d'intérêt européen.

Ce patrimoine dépend :

- d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), conservant les milieux annexes (lisières, clairières, zones humides, milieux herbacés, cours d’eau et ripisylves, etc.),

- de pratiques d’élevage respectant les milieux prairiaux, les petites zones humides et les linéaires de haies interconnectés entre eux et riches en vieux arbres sur pied.

Commentaires sur la délimitation

Le site présente une portion de bocage typique du Brionnais. Il est délimité d'après les connaissances en terme de faune et de flore :

- zones de nidification, domaines vitaux des oiseaux,

- développement de cavités avec les terrains de chasse à proximité pour les chiroptères,

- habitats d'espèces végétales rares.