Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260005595
BOIS DE VERZE ET PELOUSES DE NANCELLE

(n° régional : 11001047)

Commentaires généraux

Au sein de la Côte mâconnaise, le site comprend un fossé de remplissage de sables, d’argiles et de marnes d’âge Tertiaire intercalé entre deux chaînons de calcaires Jurassiques. Massifs boisés sur argiles, coteaux calcaires avec pelouses et fourrés, prairies bocagères et vignobles se partagent l’espace.

Ce site est d’intérêt régional pour ses habitats avec la faune et la flore qui leur sont inféodées.

Les coteaux calcaires présentent des pelouses d’intérêt européen ainsi que des ourlets et des broussailles qui accueillent les espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF suivantes :

- la Coronille faux-sené (Hippocrepis emerus), arbuste méditerranéen protégée réglementairement et approchant ici de la limite nord de son aire de répartition,

- le Silène d’Italie (Silene italica), plante méditerranéenne rarissime en Bourgogne du fait de sa situation en limite nord de son aire de répartition; la quasi-totalité des stations régionales se trouve dans le mâconnais.

- la Céphalanthère rouge (Cephalanthera rubra), orchidée protégée réglementairement,

- la Gesse noire (Lathyrus niger).

Sur les argiles à silex, les sables et localement les grès du Trias, il est possible d'observer de la chênaie-charmaie sur sols peu acides voire de la chênaie sur sols plus franchement acides. Dans ce contexte, plusieurs espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF ont été observées :

- la Prenanthe pourpre (Prenanthes purpurea), plante montagnarde rarissime en Bourgogne, protégée réglementairement et qui présente ici plusieurs stations (talus et bords de chemins) à basse altitude.

- le Sison amome (Sison amomum), plante très rare en Bourgogne et en limite est de son aire de répartition, individus observés en bordure de chemin,

- le Maïanthème à deux feuilles (Maianthemum bifolium), plante très rare en Bourgogne.

Le site constitue une zone de nidification et de chasse pour quelques espèces d’oiseaux forestiers déterminants pour l’inventaire ZNIEFF dont :

- le Circaète Jean-le-blanc (Circaetus gallicus), rapace nicheur très rare en Bourgogne, d’intérêt européen,

- le Pic épeichette (Dendrocopos minor),

- le Pouillot siffleur (Phylloscopus sibilatrix).

Ce patrimoine dépend essentiellement d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), conservant les milieux annexes (clairières, layons, corniches rocheuses). Une gestion extensive des bordures routières est également à envisager.

Quelques pelouses en déprise, sont susceptibles de se boiser et de perdre leur intérêt pour la faune et la flore des milieux ouverts. Une restauration (débroussaillage) et un entretien (pâturage, fauche) permettraient de contrecarrer cette évolution.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre délimité par les limites naturelles du massif accueillant le Bois de Nancelle, secteur riche en habitats et en espèces d'intérêt régional.