Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260005933
BOIS DE CHEVIGNY-ST-SAUVEUR

(n° régional : 14000051)

Commentaires généraux

Dans cette partie septentrionale du bas-pays proche de la Côte Dijonnaise, le relief très peu marqué est caractérisé par une alternance de cultures et de quelques massifs forestiers entre les zones de remplissage de la Norge et de la partie aval de la Tille (avec cailloutis calcaires).

Avec le Bois de l'Ordorat, le Bois de Chevigny-St-Sauveur est l'un des derniers massifs forestiers prospérant sur les anciennes alluvions calcaires de la Tille.

Les habitats forestiers sont variés mais surtout dominés par la Chênaie pédonculée subatlantique neutrophile à calcicole, habitat déterminant pour l’inventaire ZNIEFF et devenu rare en Bourgogne.

Cet habitat abrite de spectaculaires stations à Prêle d’hiver (Equisetum hyemale) fougère protégée réglementairement qui colonise des sols nettement hydromorphes (sous influence de la nappe de la Tille).

Le boisement comporte par ailleurs un intérêt faunistique avec notamment la présence du Grand nègre des bois (Minois dryas), papillon déterminant pour l’inventaire ZNIEFF en limite nord-ouest de répartition.

Les milieux herbacés (prairies à Molinie) abritent deux plantes déterminantes pour l'inventaire ZNIEFF avec :

- le Marisque (Cladium mariscus), grande cypéracée exceptionnelle en Bourgogne,

- l'Orchis à fleurs lâches (Anacamptis laxiflora), orchidée protégée réglementairement en forte régression en Côte-d'Or du fait de la destruction des prairies humides.

Le site présente également une gravière accueillant la reproduction de la Nette rousse (Netta rufina), oiseau d'eau déterminant pour l'inventaire ZNIEFF et nicheur très rare en Bourgogne.

Le maintien de ce patrimoine passe par une gestion forestière respectant à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationneles (hydromorphologie, topographie, sols), conservant les milieux annexes. La maîtrise de la surfréquentation humaine ainsi que la mise en oeuvre de pratiques d'élevage extensives au sein des milieux prairiaux sont également importantes.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est délimité par le Grand Bois de Chevigny bordé à l'est par un ensemble de gravières, au sud et à l'ouest par les infrastructures urbaines de Chevigny-St-Sauveur, et au nord par les zones de cultures intensives.