Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260006364
MONT SABOT ET MONT BION A NEUFFONTAINE

(n° régional : 24002012)

Commentaires généraux

Au sein des plateaux de calcaires d'âge jurassique moyen du Vézelien, le site est constitué de deux petites buttes témoins isolées de la cuesta des plateaux de Bourgogne. Pelouses, friches, accrues forestières et plantations de Pin noir se partagent l’espace.

Le Mont Bion est encore largement occupé par des habitats d’intérêt régional avec des pelouses semi-arides sur les versants, des pelouses arides au sommet et localement des végétations pionnières sur dalles calcaires affleurantes. Une lande à Genévrier (Juniperus communis) est également présente. Vers le bas de versant, des fructicées plus mésophiles se développent au dépend de la pelouse. La superficie relativement importante de la pelouse est une caractéristique intéressante, d'autant plus étant donné la diversité apportée par la topographie.

Le Mont Sabot est presque entièrement colonisé par les accrues feuillues à Buis (Buxus sempervirens), Noisetier (Corylus avellana) et érable. Il permet l'expression de petits secteurs de pelouses mésophiles dans un contexte principalement de grandes cultures.

Des espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF ont été observées sur le site, notamment :

- la Marguerite de la Saint-Michel (Aster amellus), plante protégée réglementairement,

- la Raiponce orbiculaire (Phyteuma orbiculare subsp. tenerum),

- l'Euphraise de Salzbourg (Euphrasia salisburgensis).

Les pelouses se boisent rapidement et risquent de perdre leur intérêt pour la faune et la flore des milieux ouverts; une restauration (débroussaillage) et un entretien (pâturage, fauche) permettraient de contrecarrer cette évolution.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre délimité par le pied des deux buttes témoins (Mont Sabot et Mont Bion) en excluant les cultures de la périphérie.