Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260006368
PLAINE BOCAGERE ET COTEAU BOISE DE SATINGES ET USSEAU A PARIGNY-LES-VAUX

(n° régional : 24011084)

Commentaires généraux

Le site se trouve au cœur des Vaux de Nevers, partie ouest des Plateaux de Bourgogne caractérisée par des terrains marno-calcaires du Jurassique moyen. Le site est constitué principalement de prairies bocagères et de boisements.

Le site comporte une flore des pelouses sèches d'intérêt régional; ont notamment été identifiées les espèces suivantes :

- l'Odontitès de Jaubert (Odontites jaubertianus), espèce exceptionnelle en Bourgogne, protégée réglementairement, menacée par l’abandon des pratiques pastorales sur les pelouses et, par conséquence, par la fermeture des milieux,

- le Cardoncelle mou (Carthamus mitissimus), protégée réglementairement et exceptionnelle en Bourgogne,

- l'Orobanche grêle (Orobanche gracilis), plante exceptionnelle en Bourgogne,

- la Gentianelle d’Allemagne (Gentianella germanica),

- le Lotier maritime (Lotus maritimus),

- le Peucédan à feuille de Cumin (Dichoropetalum carvifolia).

Des colonies de mise-bas en bâtiment de Petit Rhinolophe (Rhinolophus hipposideros) ont été identifiées sur le site; cette chauve-souris d'intérêt européen est présent ici avec des effectifs importants. Les territoires de chasse comprennent des prairies, des haies et des bordures boisées.

Un site d'hibernation pour les chauves-souris a également été identifié à Chaulgnes (environs 25 individus, avec plusieurs espèces).

Ce patrimoine dépend :

- du maintien d'un élevage extensif, facteur de conservation des milieux prairiaux et des pelouses calcaires,

- d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), conservant les milieux annexes (clairières, lisières, etc.).

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est délimité par les terrains de chasse des jeunes chauves-souris (prés, haies, forêt) autour des gîtes de mise bas. Ce périmètre intègre également le développement des cavités, les terrains de chasse à proximité des entrées, ainsi que les pelouses calcaires les plus remarquables du secteur, habitat de plantes rares.