Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260008563
BOIS DU VIGNOT

(n° régional : 07000008)

Commentaires généraux

Au cœur de la Champagne crayeuse, sur la craie du crétacé, le site présente un massif boisé de plateau, entouré de grands champs cultivés.

Ce site est d’intérêt régional pour ses habitats et sa flore des milieux secs.

Le site présente des éléments remarquables de la chênaie pubescente, habitat d’intérêt régional. Les chênes pubescents (Quercus pubescens) et hybrides forment un boisement très clair donnant une grande luminosité au sous-bois. Ceci permet le développement d'une flore remarquable et très diversifiée dans les lisières herbacées, dans les petites clairières, et le long des chemins. Des micro-pelouses sont présentes à la faveur de ces ouvertures et sont d’intérêt européen.

Des espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF ont été répertoriées avec entre autres :

- L'Anémone sauvage (Anemone sylvestris), plante protégée réglementairement et dont c'est la seule station actuellement répertoriée en Bourgogne,

- le Peucédan d’Alsace (Xanthoselinum alsaticum), plante des lisières sèches sur calcaire, exceptionnelle en Bourgogne,

- la Violette des sables (Viola rupestris), plante des pelouses sèches, rarissime en Bourgogne et protégée réglementairement,

- la Gentiane croisette (Gentiana cruciata), plante des pelouses sèches, rarissime en Bourgogne et protégée réglementairement,

- l'Epipactis à petites feuilles (Epipactis microphylla), petite orchidée rarissime en Bourgogne,

- le Cytise couché (Cytisus hirsutus), sous-arbrisseau de pelouses sèches très rare en Bourgogne,

- l'Orchis singe (Orchis simia), orchidée protégée réglementairement et très rare en Bourgogne,

- le Limodore à feuilles avortées (Limodorum abortivum), orchidée des bois et des pelouses sèches, rare en Bourgogne et protégée réglementairement.

Les lisières, particulièrement riches, sont fragiles. Elles sont sous la menace de dégradations dues à des dépôts de matériaux, voir de disparition sous l'impact des cultures. Les pinèdes ont été très endommagées par les tempêtes et de nombreux fourrés font disparaître les micro-clairières.

Une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), conservant les milieux annexes, est importante. Les petites pelouses, colonisées par les fourrés arbustifs et les peuplements de résineux, sont susceptibles de perdre leur intérêt pour la flore des milieux ouverts; une restauration (débroussaillage) et un entretien (pâturage, fauche) permettraient de contrecarrer cette évolution.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est délimité par le Bois du Vignot et deux bosquets boisés à l'est de celui-ci. Il intègre ainsi les lisières qui font partie des éléments les plus remarquables de la zone.