Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260012298
ETANGS MILLOT ET DE SAULE

(n° régional : 14002014)

Commentaires généraux

Les étangs Millot et de Saule font partie des nombreux étangs qui ponctuent la plaine de Saône qui est dominée par les cultures et les massifs forestiers. Ils sont intégrés au sein du grand massif forestier de Cîteaux.

Ils présentent un intérêt essentiellement floristique grâce à leurs ceintures de végétation bien développées.

Les végétations de vase exondées et les herbiers aquatiques, habitats d'intérêt européen, y sont très diversifiés en espèces déterminantes pour l'inventaire ZNIEFF, avec entre autres :

- la Lindernie rampante (Lindernia palustris), plante amphibie rarissime en Bourgogne, protégée réglementairement, inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- l'Utriculaire citrine (Utricularia australis), plante aquatique rare en Bourgogne,

- l'Hydrocharis morène (Hydrocharis morsus-ranae),

- le Pseudognaphale blanc-jaunâtre (Laphangium luteoalbum), espèce rarissime en Bourgogne,

- la Laîche de Bohème (Carex bohemica), espèce rarissime en Bourgogne,

- le Faux nénuphar (Nymphoides peltata), espèce protégée réglementairement.

Les étangs constituent par ailleurs des zones de halte migratoire ou d'hivernage pour les anatidés, avec notamment l'Oie cendrée (Anser anser) et le Canard pilet (Anas acuta).

Ce patrimoine dépend d'une gestion douce des plans d'eau, respectueuse des herbiers aquatiques et des ceintures de végétation, privilégiant notamment des berges sans enrochement ainsi que la limitation des apports en fertilisants.

Commentaires sur la délimitation

L'étang de Saule et l'étang Millot ainsi que leurs ceintures de végétations (phragmitaie, saulaie) sont inclus dans le périmètre de la ZNIEFF.