Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260014355
ETANG DE NEUILLON

(n° régional : 14007027)

Commentaires généraux

Au cœur de la Bresse, sur les terrains imperméables du Tertiaire (argiles, sables, marnes, limons), le site présente un étang avec différents types de ceintures de végétation et des prairies humides insérées dans un maillage bocager.

Il est d’intérêt régional pour ses habitats, sa faune et sa flore aquatique.

L'étang de Neuillon montre une végétation aquatique et amphibie bien organisée et structurée (saulaie, phragmitaie, cariçaie, typhaie, végétation des vases exondées); il héberge des espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF avec notamment :

- la Prêle d'hiver (Equisetum hyemale), fougère protégée réglementairement,

- la Laîche à épi noir (Carex melanostachya), plante protégée réglementairement et inscrite au livre rouge de la flore menacée de France.

Les herbiers aquatiques abritent également un cortège spécifique de plantes déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- la Fougère d'eau à quatre feuilles (Marsilea quadrifolia), plante aquatique d'intérêt européen, rarissime en Bourgogne, inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- le Potamot à feuilles obtuses (Potamogeton obtusifolius), plante aquatique exceptionnelle en Bourgogne,

- le Potamot de Berchtold (Potamogeton berchtoldii), plante aquatique très rare en Bourgogne.

Les différentes ceintures végétales constituent des sites de nidification d'oiseaux inféodés aux milieux aquatiques et déterminants pour l'inventaire ZNIEFF, comme la Rousserolle turdoïde (Acrocephalus arundinaceus), passereau nicheur rare en Bourgogne, ou le Fuligule milouin (Aythya ferina).

En périphérie de l'étang, les prairies inondables sont colonisées par l'Orchis à fleurs lâches (Anacamptis laxiflora), orchidée inscrite au livre rouge de la flore menacée de France et protégée règlementairement.

Ce patrimoine dépend d'une gestion douce des plans d'eau, respectueuse des herbiers aquatiques et des ceintures de végétation; le maintien des berges sans seuils ni enrochement est nécessaire au maintien des enjeux. Une gestion agricole extensive des prairies, sans drainage ni mise en culture est également importante.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre englobe le fond de vallon humide (qui comprend des habitats de plantes rares) et les habitats vitaux pour l'avifaune. Il est délimité par les chemins et les haies.