Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260014827
PLATEAU D'ANTULLY ET ETANG DE LA NOUE

(n° régional : 01001001)

Commentaires généraux

Au cœur du plateau d'Antully, sur les grès et les argiles du Trias, le site présente un secteur de plateau riche en étangs, prairies humides, prairies maigres, landes et bois.

Ce site est d’intérêt régional pour ses milieux variés, sa faune et sa flore.

Les étangs (exemples : la Noue, le Martinet, le Haut-Rançon) offrent des berges en pentes douces qui s’exondent en été et laissent de vastes plages découvertes, colonisées par une avifaune et une flore spécifiques. Les habitats d’intérêt régional observés sont les suivants :

- végétation amphibie annuelle des berges exondées, d'intérêt européen,

- végétation amphibie vivace des berges exondées, d'intérêt européen,

- herbier aquatique à Utriculaire (Utricularia autralis), d'intérêt européen,

- herbier aquatique à petits potamots,

- herbier aquatique à Nénuphar blanc (Nymphea alba),

- végétation annuelle des vases molles à Bidens (Bidens cernua) et Rorippe (Rorippa palustris).

Les étangs accueillent un riche cortège d’espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF :

- Renoncule de Baudot (Ranunculus baudotii), plante aquatique exceptionnelle en Bourgogne,

- Potamot à feuilles obtuses (Potamogeton obtusifolius), plante aquatique exceptionnelle en Bourgogne,

- Boulette d'eau (Pilularia globulifera), fougère amphibie rarissime en Bourgogne, inscrite au livre rouge de la flore menacée de France et protégée réglementairement,

- Littorelle à une fleur (Littorella uniflora), plante amphibie protégée réglementairement, inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- Gratiole officinale (Gratiola officinalis), plante protégée réglementairement, inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- Utriculaire citrine (Utricularia australis), plante aquatique rare en Bourgogne,

- Zannichellie des marais (Zannichellia palustris), plante aquatique rare en Bourgogne.

Divers habitats ouverts d'intérêt régional s’expriment notamment en contact avec les queues marécageuses des étangs :

- prairie humide à Jonc acutiflore (Juncus acutiflorus),

- prairie paratourbeuse à Molinie bleue (Molinia caerulea) et Jonc acutiflore (Juncus acutiflorus),

- prairie humide à Nard raide (Nardus stricta),

- caricaie marécageuse à Laîche vésiculeuse (Carex vesicaria).

Ces habitats abritent des espèces végétales déterminantes pour l'inventaire ZNIEFF avec :

- le Peucédan des marais (Thysselinum palustre), plante rarissime en Bourgogne et protégée réglementairement,

- la Benoîte des ruisseaux (Geum rivale), plante montagnarde exceptionnelle en Bourgogne,

- le Genêt d’Angleterre (Genista anglica), sous-arbrisseau rare en Bourgogne,

- la Linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium),

- le Nard raide (Nardus stricta).

Outre sa flore, le site est remarquable de par la richesse de sa faune.

Il s'agit d'une zone de reproduction pour des oiseaux déterminants pour l’inventaire ZNIEFF comme :

- Fuligule milouin (Aythya ferina), canard d’intérêt européen, nicheur rare en Bourgogne,

- Vanneau huppé (Vanellus vanellus),

- Bécasse des bois (Scolopax rusticola).

A l'aval du barrage de l'étang du Martinet, le Cincle plongeur (Cinclus cinclus) est nicheur.

Les étangs constituent une zone de halte migratoire pour les oiseaux d’eau (Limicoles, Canards) comme :

- Chevalier sylvain (Tringa glareola), échassier migrateur d'intérêt européen, rare en Bourgogne,

- Combattant varié (Philomachus pugnax), échassier migrateur rare en Bourgogne et d'intérêt européen,

- Sarcelle d’été (Anas querquedula),

- Canard chipeau (Anas strepera),

- Canard siffleur (Anas penelope),

- Sarcelle d'hiver (Anas crecca),

- Nette rousse (Netta rufina),

- Canard pilet (Anas acuta).

Ils constituent également des zones de reproduction pour les amphibiens déterminants pour l'inventaire ZNIEFF comme le Triton ponctué (Lissotriton vulgaris) et la Rainette verte (Hyla arborea). Certains amphibiens hivernent dans les bois proches de la Noue. Il est à noter que de gros passages d'amphibiens sont constatés sur les routes pendant la migration prénuptiale.

Les prairies humides et les étangs s'avèrent des milieux riches en libellules déterminantes pour l'inventaire ZNIEFF avec :

- Leucorrhine à gros thorax (Leucorrhinia pectoralis), libellule de marais et de tourbières d'intérêt européen, exceptionnelle en Bourgogne,

- Libellule à deux taches (Epitheca bimaculata), libellule de bords d'étangs,

- Agrion de mercure (Coenagrion mercuriale), libellule d'intérêt européen,

- Agrion orné (Coenagrion ornatum), libellule d'intérêt européen,

- Aeschne isocèle (Aeshna isoceles), libellule de tourbière, lac, bras morts, et gravières.

Une cavité artificielle accueille des chiroptères en période hivernale : notamment la Barbastelle (Barbastella barbastellus) et le Petit Rhinolophe (Rhinolophus hipposideros), deux espèces d'intérêt européen.

Ce patrimoine dépend :

- d’un élevage extensif, gage du maintien des haies et des milieux prairiaux,

- d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), notamment aux abords des zones humides,

- d'une gestion douce des plans d'eau, respectueuse des herbiers aquatiques et des ceintures de végétation, privilégiant des berges sans enrochements, ainsi qu'une limitation des engrais.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre délimité par :

- les habitats de plantes remarquables (étangs, prés et bois humides),

- les zones de reproduction et les habitats vitaux (zones d'hivernage) d'oiseaux et d'amphibiens.