Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260014852
L'ARROUX D'AUTUN A DIGOIN

(n° régional : 04002000)

Commentaires généraux

La vallée de l’Arroux d'Autun à Digoin offre un paysage modelé par le cours d’eau (dépôts de matériaux, inondation, érosion), composé de boisements alluviaux, de grèves, de bras morts, de prairies alluviales sèches ou humides souvent pâturées et aussi de plans d’eau artificiels liés aux extractions de granulats.

La zone est d’intérêt régional pour ses milieux alluviaux et leur grande richesse floristique et faunistique.

1) La dynamique du cours d’eau est à l'origine d'une topographie très variée, où alternent les cuvettes influencées par la nappe alluviale et les buttes sableuses et graveleuses sèches. Les variations de débit de l'Arroux créent sur certains tronçons, des perturbations dans la végétation alluviale, ce qui permet l’expression de successions végétales variées.

Au niveau du lit mineur divers habitats s’expriment avec :

- herbiers aquatiques des cours d’eau, d’intérêt européen,

- herbiers aquatiques de plans d’eau, d’intérêt régional à européen,

- végétations amphibies des vases exondées des pièces d’eau, d’intérêt européen,

- végétations des dépôts de limons alluviaux, d’intérêt régional,

- végétations des dépôts de sables alluviaux, d’intérêt régional.

Les eaux courantes et les berges accueillent diverses espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- Epervière de la Loire (Hieracium peleterianum subsp. ligericum), plante de pelouses graveleuses remaniées par les crues, rarissime en Bourgogne et protégée réglementairement,

- Castor d'Europe (Castor fiber), mammifère des bords de cours d'eau, d'intérêt européen,

- Gomphe semblable (Gomphus simillimus), libellule des berges de cours d'eau,

- Crapaud calamite (Bufo calamita), amphibien protégé réglementairement, dont la répartition est très morcelée en Bourgogne, menacé par la disparition des zones humides,

- Lamproie marine (Petromyzon marinus) et Saumon de l'Atlantique (Salmo salar), poissons d'intérêt européen, sensibles à la pollution et aux dégradations du lit des cours d'eau (ouvrage d'arts, extractions de matériaux). La vallée de l’Arroux constitue un corridor de circulation important pour ces deux dernières espèces qui viennent se reproduire dans le Sud-Morvan.

2) Les milieux prairiaux de la vallée présentent les habitats suivants :

- mégaphorbiaies, d’intérêt européen,

- prairies de fauche sèches ou rapidement ressuyées après les crues, d’intérêt européen,

- pelouses sèches sur alluvions acides, d’intérêt régional.

Les milieux prairiaux abritent des espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF comme le Lotier grêle (Lotus angustissimus), plante de pelouses sur sables, rarissime en Bourgogne et en limite est de son aire de répartition.

Les différents milieux (bois humides, prairies humides et sèches, cours d’eau) permettent à un cortège important d’oiseaux déterminants pour l’inventaire ZNIEFF de se reproduire avec par exemple :

- Sterne pierregarin (Sterna hirundo), nicheur rare en Bourgogne, d’intérêt européen,

- Bihoreau gris (Nycticorax nycticorax), échassier d'intérêt européen, nicheur rare en Bourgogne,

- Cigogne blanche (Ciconia ciconia), échassier d'intérêt européen, considéré comme nicheur très rare en Bourgogne,

- Pie-grièche à tête rousse (Lanius senator), passereau nicheur assez rare en Bourgogne, menacé par l'altération de son habitat de reproduction.

Ce patrimoine dépend :

- de la dynamique naturelle de l’Arroux,

- d’un élevage extensif respectueux des haies, des pelouses, des prairies, des plans d’eau et des cours d’eau,

- d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), conservant les milieux annexes.

Il convient en particulier :

- d'éviter au maximum l'extension des zones cultivées, ainsi que la plantation de davantage de peupliers,

- d'éviter les nouvelles extractions de matériaux dans le lit majeur, la création de digues et le remblaiement.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est délimité par le lit majeur de la vallée de l'Arroux, secteur riche en habitats et en espèces végétales et animales d'intérêt régional.