Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260014871
LA SAONE DE VERDUN-SUR-LE-DOUBS A CHALON

(n° régional : 14004000)

Commentaires généraux

Le territoire comprend un tronçon de la vallée alluviale de la Saône entre Châlon-sur-saone et Verdun-sur-le-Doubs. Forêts alluviales, cours d’eau, bras morts, prairies relictuelles et zones cultivées séparées par des fossés se partagent l’espace.

Ce site est d’intérêt régional pour ses cours d’eau, ses prairies, ses forêts alluviales résiduelles et ses cultures avec les espèces de faune et de flore qui y sont inféodées.

Les cours d’eau et les zones alluviales, souvent inondables, abritent un panel d’habitats diversifiés avec :

- des herbiers aquatiques des cours d’eau, d’intérêt européen,

- des végétations amphibies des berges de plans d'eau, d’intérêt européen,

- des mégaphorbiaies et ourlets herbacés humides, d’intérêt européen,

- des forêts alluviales à base d’ormes, de saules, de frênes et d’aulnes, d’intérêt européen,

- des prairies humides de fauche longuement inondables sur sol riche, d’intérêt régional,

- des saulaies marécageuses ou riveraines,

- des cariçaies.

Ces milieux et les zones cultivées sont riches en espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF avec par exemple :

- l'Orchis incarnat (Dactylorhiza incarnata), orchidée des prairies et des marais, très rare en Bourgogne et protégée réglementairement, en régression du fait de la disparition des prairies humides,

- le Busard des roseaux (Circus aeruginosus), rapace diurne d’intérêt européen, nicheur très rare en Bourgogne,

- le Busard cendré (Circus pygargus), rapace diurne nicheur rare en Bourgogne, menacé par la régression de son habitat de reproduction et par la destruction directe de ses nids en milieux cultivés.

La vallée alluviale est importante pour l’avifaune nicheuse et de passage, avec par exemple les espèces déterminantes pour l'inventaire ZNIEFF suivantes :

- la Grue cendrée (Grus grus), échassier en halte migratoire,

- l'Oie cendrée (Anser anser), oiseau aquatique en hivernage.

De plus, le Râle des genêts (Crex crex), oiseau nicheur d'intérêt européen extrêmement rare et menacé d’extinction en Bourgogne en raison de la disparition de son habitat de reproduction et de la fauche précoce des prairies, a niché de façon certaine jusqu’en 1996 et n’a plus été observé sur le site après 2003.

Ce patrimoine dépend :

- de la préservation de la dynamique naturelle des cours d’eau,

- du maintien d'un élevage et d'une agriculture extensifs, respectueux des haies, des zones hmides, des plans d’eau et des cours d’eau,

- d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus spontanés et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (système alluvial de plaine), propices à la conservation des milieux annexes: lisières, clairières, milieux humides, ripisylves et cours d'eau, etc.,

Il convient d'éviter au maximum l'extension des zones cultivées ainsi que la plantation de peupliers.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est délimité par l'ensemble du lit majeur de la Saône et des hautes-terrasses de la Saône entre Ciel et Crissey. Il comprend un ensemble d'habitats et d'espèces d'intérêt régional.