Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260014882
BOIS DE MONT, RUISSEAUX DES BLANCS ET DES MOINGEOTS

(n° régional : 16005053)

Commentaires généraux

Dans la partie nord du Haut-Morvan, le site est composé des vallées ou coulent le ruisseau des Blancs et plusieurs de ses affluents. Prairies bocagères et boisements se partagent cet espace riche en zones humides.

Ce site est d’intérêt régional pour ses habitats humides avec les espèces de faune et de flore qui y évoluent.

Les fonds de vallée sont constitués des habitats suivants :

- prairies paratourbeuses à Cirse d’Angleterre (Cirsium dissectum), Carum verticillé (Carum verticillatum) et Scorzonère basse (Scorzonera humilis) de l’alliance végétale du Juncion acutiflori, d’intérêt européen,

- bas-marais tourbeux à laîches (Carex nigra, Carex echinata, etc.) de l’alliance végétale du Caricion fuscae, d’intérêt régional,

- aulnaies marécageuses, d’intérêt régional,

- végétations aquatiques des cours d’eau, d’intérêt européen,

- mégaphorbiaies à Reine des prés (Filipendula ulmaria), d’intérêt européen,

- ripisylves d’aulnes et de frênes, d’intérêt européen.

Ces milieux accueillent un cortège varié d’espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF avec notamment :

- l'Osmonde royale (Osmunda regalis), fougère très rare en Bourgogne et protégée réglementairement,

- la Campanille à feuilles de lierre (Wahlenbergia hederacea), plante protégée réglementairement et très rare en Bourgogne, en limite est de son aire de répartition,

- la Renoncule lierre (Ranunculus hederaceus), plante protégée réglementairement et très rare en Bourgogne, en limite est de son aire de répartition,

- le Rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia), plante carnivore protégée réglementairement, rare en Bourgogne et inscrite au livre rouge de la flore menacée de France.

Les cours d’eau, de bonne qualité, et les prairies humides voisines accueillent un riche cortège d'espèces animales également déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF dont :

- le Lézard vivipare (Zootoca vivipara), reptile rare en Bourgogne car confiné aux régions les plus froides et humides; il se reproduit et hiverne dans les milieux tourbeux,

- l'Agrion de mercure (Coenagrion mercuriale) et l'Agrion orné (Coenagrion ornatum), deux libellules d’intérêt européen,

- le Damier de la Succise (Euphydryas aurinia), papillon des prairies, d'intérêt européen et inscrit au livre rouge de la faune menacée de France,

- la Lamproie de Planer (Lampetra planeri), poisson d’intérêt européen indicateur d’une bonne qualité d’eau,

- le Chabot (Cottus gobio), poisson d'intérêt européen.

- Perla abdominalis (= P. burgmeisteriana), plécoptère indicateur de rivière de bonne qualité physico-chimique.

- l'Ecrevisse à pattes blanches (Austropotamobius pallipes), écrevisse autochtone particulièrement menacée et bénéficiant ici d'une protection de ses habitats par Arrêté préfectoral de protection de biotope.

L’Écrevisse à pattes rouges (Astacus astacus) a également été répertoriée sur un étang du site. Cet invertébré, dont l'habitat est protégé réglementairement, est menacé par la dégradation de la qualité des cours d'eau.

Ce patrimoine dépend :

- du maintien d’un élevage extensif prenant en compte les habitats prairiaux remarquables, les haies et les cours d’eau

- d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sols, climat, hydrographie, topographie), conservant les milieux annexes dont les ruisseaux.

Il convient également de maintenir le régime hydraulique des cours d'eau, sans seuils ni enrochement des berges et en respectant les ripisylves.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre délimité par :

- les bassins versants rapprochés des cours d'eau, habitats d'écrevisses autochtones, de poissons et d'odonates déterminants pour l'inventaire ZNIEFF,

- les milieux paratourbeux prairiaux et boisés, habitats de plantes et de reptiles.