Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260014894
BOIS DE DRUYES EN FORET DE FRETOY

(n° régional : 23005018)

Commentaires généraux

Au cœur des plateaux calcaires d'âge jurassique supérieur de Basse-Bourgogne, la zone comprend un massif forestier de plateau (le Bois de Druyes) et des vallons calcaires secs correspondant à la partie occidentale de la vaste Forêt de Frétoy. Les variations d’exposition sont à l'origine d’une grande variété d’habitats forestiers.

Ce site est d’intérêt régional pour ses habitats forestiers sur calcaires et les espèces de faune et de flore qui s'y développent.

Parmi les habitats présents, plusieurs revêtent un intérêt particulier avec :

- la chênaie à Chêne pubescent (Quercus pubescens) et Garance voyageuse (Rubia peregrina), d’intérêt régional, en exposition sud,

- la chênaie-hêtraie froide, d’intérêt européen, en exposition nord,

- la chênaie pédonculée à Anémone fausse-renoncule (Anemone ranunculoides), d’intérêt régional, dans les fonds de vallon,

- la chênaie-hêtraie sèche à Thé d'Europe (Buglossoides purpurocaeruleum), d'intérêt européen, sur les pentes faibles et les plateaux,

- les lisière à Laser à feuilles larges (Laserpitium latifolium), d’intérêt régional,

- la pelouse semi-aride, d’intérêt européen.

Plusieurs espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF y ont été observées, notamment :

- le Cytise couché (Cytisus lotoides), sous-arbrisseau des pelouses sèches, très rare en Bourgogne,

- le Cynoglosse d'Allemagne (Cynoglossum germanicum), plante des lisière, très rare en Bourgogne et inscrite au livre rouge de la Flore menacée de France,

- l'Anémone fausse-renoncule (Anemone ranunculoides), plante forestière rare en Bourgogne.

Le site abrite également des oiseaux déterminants pour l’inventaire ZNIEFF avec notamment le Pic épeichette (Dendrocopos minor).

Ce patrimoine naturel dépend d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), conservant les milieux annexes (clairières, pelouses, lisières).

Colonisées par les arbustes, les pelouses sont susceptibles de perdre leur intérêt pour la faune et la flore des milieux ouverts. Une restauration (débroussaillage) et un entretien (pâturage, fauche) permettraient de contrecarrer cette évolution.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre délimité par le massif à l'ouest de la Forêt de Frétoy; sont également compris des vallons calcaires boisés, secteurs riche en habitats et espèces rares.