Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260014941
ETANGS, BOCAGES, LANDES ET FORETS DE PUISAYE ENTRE LOING ET BRANLIN

(n° régional : 25002000)

Commentaires généraux

Au cœur de la Puisaye, les terrains argilosableux du tertiaire et du Crétacé, souvent humides, sont occupés par des prairies bocagères, des zones cultivées, des massifs forestiers feuillus et des étangs. La ZNIEFF « ETANGS BOCAGES LANDES ET FORETS DE PUISAYE ENTRE LOING ET BRANLIN » est d’intérêt régional pour ses divers milieux et les espèces animales et végétales qui y sont inféodées.

1) Plusieurs étangs dont le niveau d’eau baisse en été accueillent des successions végétales variées avec :

- des herbiers aquatiques de plans d’eau, d’intérêt régional à européen,

- des végétations amphibies vivaces des grèves sableuses exondées, d’intérêt européen,

- divers types de cariçaies et de roselières,

- des saulaies marécageuses.

Le Flûteau fausse-renoncule (Baldellia ranunculoides), plante amphibie exceptionnelle en Bourgogne et protégée réglementairement, a été notée en berge d’étang.

2) En forêt, en fonction de l’acidité et de l’humidité, plusieurs types de boisements et milieux ouverts associés ont été notés avec :

- des ripisylves d’aulnes et de frênes, d’intérêt européen,

- des landes atlantiques, d’intérêt européen,

- des prairies humides à Molinie bleue (Molinia caerulea), d’intérêt européen,

- des végétations aquatiques des mares forestières, d’intérêt régional à européen,

- de la chênaies-charmaies sur sols peu acides et humides, d’intérêt régional,

- des saulaies marécageuses à sphaignes, d’intérêt régional,

- des aulnaies marécageuses, d'intérêt régional.

Le réseau des mares forestières est riche en espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- l'Hottonie des marais (Hottonia palustris), plante aquatique très rare en Bourgogne et protégée réglementairement,

- la Laîche allongée (Carex elongata), plante des boisements humides, rare en Bourgogne,

- le Triton crêté (Triturus cristatus), amphibien d'intérêt européen en régression en Bourgogne du fait de la disparition des mares et de la mise en culture des terres engendrant la déconnexion de ses populations, noté aussi dans les mares prairiales,

- le Triton marbré (Triturus marmoratus), amphibien approchant ici de la limite nord-est de son aire de répartition, très localisé en Bourgogne et dont les habitats (mardelles à sphaignes) sont en forte régression.

3) Les prairies, étangs et forêt accueillent des oiseaux déterminants pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- la Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio) passereau chasseur d’insectes, d’intérêt européen,

- la Chevêche d'Athéna (Athene noctua), rapace nocturne menacé par la disparition du bocage et notamment des vieux arbres qu'il utilise préférentiellement pour nidifier.

La Grue cendrée (Grus grus), échassier d’intérêt européen, s'arrête sur la ZNIEFF en période de halte migratoire.

Ce patrimoine dépend :

- d’un élevage extensif, respectueux des friches, milieux prairiaux, plans d'eau et haies,

- d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), conservant les milieux annexes: lisières, clairières, milieux humides, ripisylves et cours d'eau, etc.,

- d'une gestion douce des plans d'eau, respectueuse des herbiers aquatiques et des ceintures de végétation.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est délimité par un maillage dense de massifs boisés plus ou moins humides et insérés dans du bocage riche en zones humides (nombreux étang, mares et ruisseaux). Ces secteurs sont riches en habitats, plantes et animaux d'intérêt régional.

Le contour s'appuie sur les lisières forestières des massifs et les voies de communication.