Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260014943
BOIS DES LANDES

(n° régional : 25002008)

Commentaires généraux

Au cœur de la Puisaye, le site comprend un massif boisé recouvrant des terrains sableux et argileux à tendance acide. L’imperméabilité du sol est à l’origine des nombreuses zones humides : étangs, boisements humides, mares, prairies humides intraforestières et landes acides.

Ce site est d’intérêt régional pour sa faune et sa flore aquatique.

Les habitats suivants ont été répertoriés :

- chênaie-charmaie sur sols à tendance acide et humide, d’intérêt régional,

- prairies humides sur sols pauvres à Molinie bleue (Molinia caerulea), d’intérêt européen,

- landes acides humides d’intérêt européen,

- saulaies tourbeuses, d’intérêt régional,

- herbiers aquatiques des eaux peu profondes, d’intérêt européen.

Dans les mares, des espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF ont été répertoriées avec notamment :

- le Triton crêté (Triturus cristatus), amphibien d'intérêt européen en régression en Bourgogne du fait de la disparition des mares et de la mise en culture des terres engendrant la déconnexion de ses populations,

- le Triton marbré (Triturus marmoratus), amphibien en limite nord-est de son aire de répartition, très localisé en Bourgogne et dont les habitats (mardelles à sphaignes) sont en forte régression,

- la Rainette verte (Hyla arborea), amphibien protégé réglementairement,

- l'Hottonie des marais (Hottonia palustris), plante aquatique très rare en Bourgogne, protégée réglementairement.

La Boulette d'eau (Pilularia globulifera), fougère rarissime en Bourgogne et protégée réglementairement, n’a pas été observée depuis 1991 et mériterait d’y être recherchée.

Ce patrimoine dépend :

- d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), conservant les milieux annexes: lisières, clairières, milieux humides, ripisylves et cours d'eau, etc.,

- d'une gestion douce des plans d'eau, respectueuse des herbiers aquatiques et des ceintures de végétation, privilégiant notamment des berges sans enrochements et une limitation des engrais. Il convient de ne pas combler les mares forestières et de ne pas étendre davantage les peuplements résineux.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est délimité par l'ensemble des habitats humides riches en espèces animales (amphibiens) et végétales rares : boisements, prairies et étangs.