Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260015061
MARAIS DU PRE BERNARD

(n° régional : 20000006)

Commentaires généraux

Au sein des massifs boisés de la Montagne châtillonnaise, le site occupe le versant d’un vallon qui entaille les calcaires et les marnes du Jurassique moyen. Le marais du Pré Bernard est l'un des plus grand marais de pente du Châtillonnais. Bien ouvert, il occupe une superficie d'environ 2 ha et est drainé par un petit ruisseau.

L'influence d'un ensemble de facteurs permet la présence des groupements végétaux caractéristiques des marais tufeux du Châtillonnais. Le sous-sol calcaire, le climat submontagnard et le réseau hydrographique dense engendrent des eaux de source fortement chargées en calcaire dissous, ces derniers précipitant en dépôts de carbonate de calcium (dépôts de tuf). Ces conditions très particulières ont permis l'installation de plusieurs groupements végétaux typiques des bas-marais et d’intérêt européen.

Parmi les espèces se développant au sein de cette ZNIEFF, il faut noter la présence de plusieurs plantes déterminantes pour l'inventaire ZNIEFF avec :

- le Choin ferrugineux (Schoenus ferrugineus), plante des marais, très rare en Bourgogne, protégée réglementairement et inscrite au Livre rouge de la flore menacée de France,

- la Gentiane pneumonanthe (Gentiana pneumonanthe), plante des prairies humides et de marais, rare en Bourgogne et protégée réglementairement,

- la Swertie pérenne (Swertia perennis), plante montagnarde des marais, rarissime en Bourgogne et protégée réglementairement,

- l'Epipactis des marais (Epipactis palustris), orchidée des marais, rare en Bourgogne et protégée réglementairement,

- l'Orchis incarnat (Dactylorhiza incarnata), orchidée des prairies et marais, très rare en Bourgogne et protégée réglementairement, en régression suite à la disparition des prairies humides.

Le marais est susceptible de se boiser et de perdre son intérêt pour la faune et la flore des milieux tourbeux ouverts. Une restauration (débroussaillage) et un entretien (pâturage, fauche) permettraient de contrecarrer cette évolution. Il convient également d'éviter de perturber son fonctionnement hydrologique (drainage, création de plans d’eau, plantations de peupliers).

Commentaires sur la délimitation

Cette ZNIEFF englobe un des plus beau marais tufeux de fond de vallon du Châtillonnais. Elle s'étend sur la commune de Beneuvre, au nord du bourg. Elle contient le marais ainsi que les milieux forestiers environnants et notamment ceux surplombant la source.