Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260020030
VALLEE DU RUISSEAU DE LA FARGE A SAISY

(n° régional : 21002019)

Commentaires généraux

Inséré entre le bocage du pays d’Arnay et celui du plateau d’Antully, le site présente un paysage diversifié alternant bois, friches, de nombreux ruisseaux et un bocage dense à petites parcelles de prairies.

Le relief et la géologie expliquent la diversité des habitats présents. Les terrains triasiques (sur les hauteurs) recouvrent les terrains primaires des fonds de vallon. Les granites, les grès (siliceux ou à ciments calcaires) et les argiles (parfois basiques) permettent notamment l'expression d'une végétation tantôt acidiphile, tantôt calcicole. La zone de contact entre les argiles et les grès du Trias génère de nombreuses sources alimentant des petits marais et des ruisseaux.

Ces gradients écologiques engendrent une grande variété d'habitats déterminants.

Les milieux humides se répartissent en :

- sources tufeuses à characées,

- marais de pente neutrophiles à linaigrettes (Eriophorum spp) et laîches (Carex spp), à rattacher à l'alliance végétale du Caricion davallianae,

- prés paratourbeux à Jonc acutiflore et Molinie bleue, de l'alliance végétale du Molinion caeruleae,

- aulnaies marécageuses,

- aulnaies-frênaies des bordures de ruisseaux et ruisselets.

Dans ces habitats humides a été observé un cortège d’espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF :

- le Blysme comprimé (Blysmus compressus), espèce exceptionnelle en Bourgogne,

- l’Epipactis des marais (Epipactis palustris), espèce protégée réglementairement,

- la Prêle d’hiver (Equisetum hyemale), espèce protégée réglementairement,

- la Linaigrette à feuilles larges (Eriophorum latifolium),

- la Linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium),

- la Laîche blonde (Carex hostiana),

- la Laîche à épis distants (Carex distans),

- la Laîche écailleuse (Carex lepidocarpa),

- la Pédiculaire des bois (Pedicularis sylvatica).

Les sources accueillent le Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata), petit crapaud d’intérêt européen, pour sa reproduction.

Les milieux mésophiles à xérophiles sont également remarquables :

- végétations pionnières à annuelles sur substrat gréseux,

- végétations des falaises gréseuses,

- prés maigres de fauche,

- pelouses sur sols enrichis en calcaires (Mesobromion erecti),

- ourlets calcicoles en nappe à Brachypode penné (Brachypodium pinnatum),

- fruticées à Genévrier commun (Juniperus communis),

- pelouses sèches à Fétuque à longues feuilles (Festuca longifolia) sur terrains siliceux,

- pelouses acidiphiles maigres sur sol frais (mésophile) à Fétuque rouge (Festuca rubra).

Dans ces milieux, plusieurs espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF ont été répertoriées :

- l’Anarrhine à feuilles de Pâquerette (Anarrhinum bellidifolium), espèce protégée réglementairement,

- le Trèfle jaunâtre (Trifolium ochroleucon),

- le Saxifrage granulé (Saxifraga granulata),

- la Fétuque à longues feuilles (Festuca longifolia).

Les milieux forestiers sont également variés :

- chênaie-charmaie acidicline, habitat forestier le plus représenté,

- chênaie-charmaie sur terrains riches en calcaires,

- chênaie acidiphile,

- chênaie-frênaie de fond de vallon,

- hêtraie (ponctuel).

Dans ces milieux boisés ont été observées des espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF comme :

- l'Epipactis à petites feuilles (Epipactis microphylla), petite orchidée rarissime en Bourgogne,

- le Pâturin de chaix (Poa chaixii), graminée peu commune,

- le Polystic à aiguillons (Polystichum aculeatum), fougère assez rare en Bourgogne.

Ce patrimoine est étroitement dépendant :

- de la poursuite des pratiques d’élevage extensif traditionnel, gages du maintien des haies, des milieux prairiaux et des cours d’eau,

- de pratiques forestières extensives également respectueuses des cours d'eau.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre délimité par la vallée et les versants secs encadrant le ruisseau de la Farge et les vallons adjacents, englobant un réseau de prés bocagers et de bois avoisinants, habitats d'espèces végétales déterminantes. Les zones anthropisées (pâtures intensives, cultures, villages) sont exclues.