Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260020098
VALLEE DU SEREIN ET SES ABORDS A PRECY-SOUS-THIL ET VIC-SOUS-THIL

(n° régional : 04006054)

Commentaires généraux

La zone correspond à une portion de la vallée élargie du Serein située au sein des argiles de la Terre-Plaine. Prairies bocagères, zones boisées et petites parcelles cultivées se partagent l'espace.

Il s’agit d’une rivière de deuxième catégorie avec un peuplement piscicole comprenant entre autre :

- le Brochet (Esox lucius),

- la Vandoise (Leuciscus leuciscus),

- le Chabot (Cottus gobio), espèce d'intérêt européen.

La Lamproie de Planer (Lampetra planeri), espèce d'intérêt européen, est également présente au niveau des ruisseaux plus en amont. Ces quatre espèces sont déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF.

Les cours d'eau présentent également un habitat d'intérêt européen avec les herbiers à Renoncule des rivières (Ranunculus fluitans); cette espèce est par ailleurs déterminante pour l'inventaire ZNIEFF.

Les paysages diversifiés de cette partie de la vallée du Serein sont à l’origine de l’intérêt faunistique de ce site.

Tous d’abord, les prairies, haies, bordures boisées et ripisylves de bord de rivière constituent des territoires de chasse privilégiés pour deux espèces de chauve-souris d'intérêt européen : Le Grand murin (Myotis myotis) et le Petit Rhinolophe (Rhinolophus hipposideros). Les colonies de mise-bas de ces espèces sont localisées en bâtiment, le long du Serein; une des colonies de Grand murin est particulièrement importante au regard des effectifs observés ailleurs en Bourgogne.

Les prairies bocagères abritent également la Pie-grièche à tête rousse (Lanius senator), passereau nicheur assez rare en Bourgogne et dont les populations sont en régression en lien avec l'altération de son habitat de reproduction.

Elles hébergent par ailleurs une espèce végétale déterminante pour l'inventaire ZNIEFF, l'Oenanthe à feuilles de peucédan (Oenanthe peucedanifolia).

Le réseau de mares présent dans les prairies bocagères du site joue aussi un rôle important dans la reproduction de trois espèces d'amphibiens déterminantes :

- le Triton crêté (Triturus cristatus), espèce d'intérêt européen,

- la Rainette verte (Hyla arborea),

- la Grenouille agile (Rana dalmatina).

Les haies et boisements autour des mares constituent des habitats essentiels pour l'hivernage de ces amphibiens.

Enfin, les coteaux granitiques des versants des vallées abritent ponctuellement un habitat d'intérêt européen en régression (principalement du fait de l'intensification des systèmes d'élevage) : les pelouses à Fétuque à longues feuilles (Festuca longifolia), espèce déterminante pour l'inventaire ZNIEFF.

Un élevage extensif est nécessaire au maintien de ce patrimoine; il implique comme corollaire la préservation de la qualité de l'eau, des mares prairiales et des linéaires de haies.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est axé autour du cours d’eau, riche en peuplement piscicole. Il est délimité par le bassin d’inondation du Serein ainsi que par les habitats vitaux (reproduction, chasse, hivernage) des amphibiens et des chauves-souris. Il englobe une majorité de prairies bocagères et de zones boisées, et exclut les cultures.