Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260030156
ETANGS DE TORCY NEUF, LEDUC, DE MONTAUBRY ET DE TORCY

(n° régional : 05100007)

Commentaires généraux

Ce complexe d’étangs est placé au milieu du Bassin houiller du Creusot Montceau-les-mines. L’étang de Torcy Neuf et le Grand étang de Torcy sont situés aux portes sud de l’agglomération creusotine. L’étang de Montaubry, plus à l’est, se trouve lui en contexte bocager. Les plans d’eau occupent la plus grande surface du site, accompagnés de bois et de prairies bocagères.

Ce site est d’intérêt régional pour sa faune et sa flore typiques des lacs et étangs.

Des habitats d’intérêt européen s’expriment en été lorsque les niveaux d’eau baissent, tels que les végétations amphibies annuelles des berges exondées.

Ces milieux abritent un cortège d’espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- Crypsis faux-vulpin (Crypsis alopecuroides), plante amphibie rarissime en Bourgogne, inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- Limoselle aquatique (Limosella aquatica), plante amphibie très rare en Bourgogne, inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- Souchet de Michel (Cyperus michelianus),

- Bident radié (Bidens radiata).

Les réservoirs, de grandes surfaces, sont attractifs pour un riche cortège d'oiseaux. Les étangs accueillent notamment le Petit gravelot (Charadrius dubius) en période de nidification et d'autres limicoles en période de halte migratoire, comme le Chevalier combattant (Philomachus pugnax) et le Chevalier arlequin (Tringa erythropus), ainsi que d’importants effectifs de canards et de laridés.

Les prairies bocagères environnantes abritent par ailleurs des oiseaux bocagers nicheurs :

- Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), passereau chasseur d’insectes, d’intérêt européen,

- Alouette lulu (Lullula arborea), passereau d’intérêt européen,

- Pipit farlouse (Anthus pratensis),

- Pie-grièche à tête rousse (Lanius senator), notée comme nicheuse en 1993.

Ce patrimoine dépend d'un élevage extensif respectueux des milieux prairiaux et des linéaires de haies interconnectés entre eux. Il dépend aussi d'une gestion douce des berges des plans d'eau, respectueuse des ceintures de végétation, incluant la gestion adaptée des variations du niveau de l’eau, le non-enrochement des berges ainsi que la limitation des engrais, facteur très important pour un grand nombre d’espèces animales et végétales.

Commentaires sur la délimitation

Le site compte trois entités, délimitées par les surfaces de plans d'eau (réservoirs d'alimentation du canal du Centre) constituant des zones de halte migratoire d'oiseaux d'eau, et par les prairies bocagères environnantes, habitats de reproduction et d'alimentation d'oiseaux bocagers.