Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260030331
VAL DE LA DRENNE ET COTEAUX ENTRE CHARENCEY ET DREE

(n° régional : 03001012)

Commentaires généraux

A l'ouest de l'Auxois, le site présente :

- une petite vallée bocagère sur les argiles et marnes liasiques,

- un plateau et son rebord (coteaux) essentiellement boisés, sur les calcaires durs du Jurassique moyen.

Une faune et une flore rares en font un site d’intérêt régional.

Les pelouses de Charencey-bas abritent des papillons déterminants pour l’inventaire ZNIEFF :

- Hespérie du Brome (Carterocephalus palaemon), d’intérêt européen,

- Damier de la Succise (Euphydryas aurinia), d’intérêt européen,

- Zygène du Lotier (Zygaena loti), assez rare sur le territoire bourguignon,

- Mélitée des scabieuses (Mellicta parthenoides), également assez rare dans la région.

Les habitats de hêtraies, d'intérêt européen, abritent des espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF :

- Anémone hépatique (Anemone hepatica = Hepatica nobilis), espèce très rare dans l’Auxois, principalement concentrée sur la Montagne châtillonnaise,

- Dentaire pennée (Cardamine heptaphylla),

- Orge des bois (Hordelymus europaeus).

La diversité et la qualité du paysage sont favorables aux chauves-souris, comme l'atteste la présence d'une colonie de mise bas en bâtiments de Petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros), espèce d'intérêt européen. Les territoires de chasse de ce chiroptère comprennent des prairies bocagères, des haies et des bordures boisées.

Ce patrimoine dépend :

- d'un élevage extensif, facteur de conservation des milieux prairiaux, des cours d'eau et des linéaires de haie,

- d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), conservant les milieux annexes: lisières, clairières, milieux humides, ripisylves et cours d'eau, etc.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est délimité par les zones de reproduction et les habitats vitaux (prés, haies, bois) des chiroptères et au nord par les pelouses abritant les papillons.