Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260030354
NUITS-SAINT-GEORGES ET SES COTEAUX

(n° régional : 12001026)

Commentaires généraux

Sur la bordure est de la Côte Dijonnaise, le site occupe un coteau calcaire du Jurassique, moyen ainsi qu'une petite vallée débouchant sur la plaine de Saône et occupée par le bourg de Nuit-Saint-Georges. Des chauves-souris d'intérêt régional sont présentes.

A flanc de coteau calcaire à l'ouest du site, au lieu dit "Les Trous Légers", un complexe de grottes naturelles, habitat d'intérêt européen, est utilisé pour l'hibernation de chauves-souris. Les cavités accueillent 7 espèces en période hivernale et 13 tout au long de l'année. Deux espèces d'intérêt européen y sont régulièrement observées :

- le Petit Rhinolophe (Rhinolophus hipposideros),

- le Grand Rhinolophe (Rhinolophus ferrumequinum).

Plusieurs cavités accueillent en nombre le Minioptère de Schreibers (Miniopterus schreibersii) en période de transit. C'est l'un des 4 sites bourguignons les plius importants pour cette espèce très rare et d'intérêt européen.

Une colonie de mise bas de Grand Murin (Myotis myotis), espèce d'intérêt européen, a également été répertoriée dans un bâtiment à Nuits-Saint-Georges, au niveau de la plaine de Saône à l'est du site.

Le paysage est diversifié avec les coteaux associant boisements et friches calcaires, le ruisseau du Meuzin et sa vallée composée de quelques prairies et boisements rivulaires, le pied de côte calcaire et ses vignes ainsi que les abords du bourg de Nuits-saint-Georges. Ce paysage est favorable au déplacements et à l'alimentation des chauves-souris.

Ce patrimoine dépend :

- de l'absence de dérangement dans les cavités et les gîtes de mise bas,

- du maintien des activités agricoles extensives respectueuses des linéaires boisés indispensables aux déplacements et à l’alimentation des chauves-souris,

- d'une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), conservant les milieux annexes: lisières, clairières, milieux humides, ripisylves et cours d'eau, etc.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre délimité par les zones de reproduction et d'hivernage et les habitats vitaux (prés, haies, forêt, friches calcaires) des chiroptères. Une partie du bourg de Nuits-Saint-Georges a été englobée afin de joindre la colonie de mise bas de Grand murin situé à l'est, avec les terrains de chasse potentiels sur les coteaux proches situés à l'ouest.