Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260030412
LANDES ET MARES DU BOIS DES BRUYERES A SIMANDRES

(n° régional : 14000056)

Commentaires généraux

Au sud de la Bresse, le site est géologiquement établi sur une dune sableuse continentale surmontant les argiles imperméables de la Bresse. Le paysage a ici été relativement préservé de l’agriculture intensive qui marque les environs de ce site. Le paysage est diversifié avec des boisements secs ou humides, des milieux prairiaux, et de nombreuses mares prairiales et intraforestières.

Ce site est d’intérêt régional pour sa flore et ses habitats secs et humides.

Le système dunaire et les placages sableux voisins ont été en grande partie colonisés par les boisements avec notamment une chênaie-boulaie acidiphile. Cependant, de nombreux habitats ouverts d’intérêt régional ont été répertoriés avec :

- des pelouses oligotrophes acidiclines fauchées ou abandonnées,

- des ourlets thermophiles neutroacidicline,

- des landes sèches à Callune (Calluna vulgaris) et Genêt d’Allemagne (Genista germanica),

- des prés maigres de fauche.

Au contact avec les argiles des milieux humides d’intérêt régional, se développent :

- des saulaies tourbeuses à sphaignes,

- des mares à Sphaignes et Ecuelle d’eau (Hydrocotyle vulgaris)

- des prairie maigre à molinie (Molinia caerulea) sur sols temporairement humides,

- des herbiers aquatiques à potamots (mares),

- de la végétation pionnière amphibie (berges de mares),

- des aulnaies marécageuses.

- des chênaies-charmaies faiblement acides sur sols temporairement humides.

Ces habitats hébergent des espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- le Rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia), plante carnivore protégée réglementairement, rare en Bourgogne et inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- le Persil des montagnes (Oreoselinum nigrum), plante protégée réglementairement, rare en Bourgogne et proche de la limite nord de son aire de répartition,

- le Genêt d'Allemagne (Genista germanica), arbuste rarissime en Bourgogne, en limite ouest de son aire de répartition,

- le Sélin à feuille de carvi (Selinum carvifolia), plante très rare en Bourgogne, menacé par la destruction des zones de marais,

- l'Ecuelle d’eau (Hydrocotyle vulgaris),

- le Polygale à feuilles de serpolet (Polygala serpyllifolia),

- le Nard raide (Nardus stricta).

Le réseau de mares constitue par ailleurs un site de reproduction pour un amphibien protégé réglementairement : la Rainette verte (Hyla arborea).

Risque de conversion des prairies maigres, extension des zones urbanisées et décharges sauvages sont les principales menaces qui pèsent sur ce patrimoine. Le boisement progressif des landes et des moliniaies risque de faire disparaître les espèces rares inféodées à ces milieux. Ce patrimoine dépend essentiellement d’un élevage extensif qui pourrait être étendu aux zones ouvertes intraforestières.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre délimité par les boisements, landes et prairies riches en espèces végétales rares. Les zones urbanisées et les cultures sont exclues.