Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260030457
FORET DE PONTIGNY ET VALLEE DU SEREIN AVAL

(n° régional : 02002000)

Commentaires généraux

Au cœur de la Champagne humide, le territoire est composé :

- de plateaux forestiers (Mont Saint-Sulpice, Pontigny, les Bruyères) sur les argiles et sables de l’Albien, hébergeant quelques milieux marécageux et des étangs,

- des vallées alluviales du Serein et du Bûchin, où les cultures alternent avec les prairies bocagères cantonnées dans les secteurs les plus inondables.

Ce site est d’intérêt régional pour ses habitats variés, avec la faune et la flore inféodées à ces milieux.

1) Sur le plateau humide, divers habitats ont été répertoriés.

Les peuplements forestiers sont constitués de :

- frênaie-chênaie sub-atlantique, d’intérêt régional,

- chênaie charmaie sur sols faiblement acides et sains,

- chênaie sessiliflore sur sols acides.

Les milieux ouverts en contact avec les boisements occupent des petites surfaces avec :

- lande humide atlantique septentrionale, d’intérêt européen,

- lande sèche, d’intérêt européen,

- prairie à Molinie bleue sur sols humides et pauvres, d’intérêt européen,

- prairie de fauche, d’intérêt européen,

- bas marais acide, d’intérêt régional.

Dans ces habitats ont été répertoriées les espèces déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF suivantes :

- Alisier de Fontainebleau (Sorbus latifolia), arbre très rare en Bourgogne, endémique francais protégé réglementairement et inscrit au livre rouge de la flore menacée de France,

- Pyrole à feuilles rondes (Pyrola rotundifolia), plante des forêts sèches rarissime en Bourgogne,

- Osmonde royale (Osmunda regalis), fougère de bois humides très rare en Bourgogne, protégée réglementairement,

- Orchis incarnat (Dactylorhiza incarnata), orchidée des prairies et marais, très rare en Bourgogne et protégée réglementairement, en régression suite à la disparition des prairies humides,

- Ophioglosse vulgaire (Ophioglossum vulgatum), petit fougère exceptionnelle en Bourgogne,

- Genêt d’Angleterre (Genista anglica), sous-arbrisseau de landes humides, rare en Bourgogne,

- divers reptiles comme le Lézard vert (Lacerta bilineata = L. viridis), protégé réglementairement, proche de la limite nord de son aire de répartition.

2) En vallée alluviale ont été notés les habitats suivants :

- ripisylve de frênes et d'aulnes des cours d’eau, d’intérêt européen,

- végétation annuelle des limons des cours d'eau, d’intérêt européen.

Au niveau du Bûchin deux poissons d’intérêt européen indicateurs d’une bonne qualité de l’eau ont été répertoriés : le Chabot (Cottus gobio) et la Lamproie de Planer (Lampetra planeri).

Le Serein accueille d’autres poissons déterminants pour l’inventaire ZNIEFF, avec la Loche de rivière (Gobitis taenia), poisson d’intérêt européen et la Vandoise (Leuciscus leuciscus), qui a besoin de fonds riches en graviers pour frayer.

3) Les plans d’eau en forêt (mares forestières, étangs) accueillent la Rainette verte (Hyla arborea), amphibien protégé réglementairement, en régression dans plusieurs régions de Bourgogne du fait de la conversion des prairies en culture et de la destruction des mares et autres zones humides.

4) Diverses chauves-souris d'intérêt européen comme le Grand Murin (Myotis myotis), se regroupent en colonies de mise bas en bâtiments. Elles utilisent les différents milieux (lisières boisées, prairies bordées de haies et de ripisylves…) pour se déplacer et s’alimenter.

Ce patrimoine dépend :

- d'un élevage extensif respectueux des milieux prairiaux, des haies, des cours d'eau et des mares,

- d’une gestion forestière à base de peuplements feuillus et de traitements adaptés aux conditions stationnelles (sol, climat, topographie, hydrographie), conservant les milieux annexes (landes, clairières, zones humides, cours d'eau, ...).

Il convient :

- de maintenir le régime hydraulique des cours d'eau, sans seuils ni enrochement des berges et en respectant les ripisylves,

- d'éviter de combler les mares.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est délimité par des secteurs riches en habitats, en faune et en flore d’intérêt régional :

- plateau forestiers humides et leur versants,

- vallée alluviale du Serein et vallon parcouru par un affluent : le Bûchin.