Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 260030482
RUISSEAU DES MALPEINES

(n° régional : 16004013)

Commentaires généraux

Au cœur du Haut-Morvan, le site englobe un fond « d’alvéole » (dépression entre les collines granitiques) colmaté par les argiles d’altération des granites. Ce territoire est composé de friches et de prairies paratourbeuses, d’étangs et de boisements humides.

La zone est d’intérêt régional pour ses milieux humides et la flore qui y est associée.

Le système tourbeux est composé majoritairement de :

- prairies paratourbeuses à Cirse d’angleterre (Cirsium dissectum), Carum verticillé (Carum verticillatum) et Scorzonère basse (Scorzonera humilis) de l’alliance végétale du Juncion acutiflori, d’intérêt européen, évoluant fréquemment sur le site en friche à Molinie bleue (Molinia cerulea),

- aulnaies marécageuses, d’intérêt régional.

Ces milieux accueillent un cortège varié d’espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- la Crépide des marais (Crepis paludosa), plante exceptionnelle en Bourgogne, protégée réglementairement,

- la Linaigrette engainée (Eriophorum vaginatum), plante boréale rarissime en Bourgogne et protégée réglementairement,

- la Prêle sylvatique (Equisetum sylvaticum), fougère des boisements humides, exceptionnelle en Bourgogne et protégée réglementairement.

Ce patrimoine dépend :

- du maintien d’un élevage extensif prenant en compte les prairies, les haies et les cours d’eau

- d'une gestion douce des plans d'eau, respectueuse des herbiers aquatiques et des ceintures de végétation.

De vastes zones de prairies humides sont abandonnées et se boisent rapidement, risquant de perdre leur intérêt pour la faune et la flore des milieux ouverts. Une restauration (débroussaillage) et un entretien (pâturage, fauche) permettraient de contrecarrer cette évolution.

Il convient enfin de ne pas créer davantage d'étangs à la place des zones humides.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est délimité par les zones humides paratourbeuses encadrant le ruisseau des Malpeines; ces habitats sont riches en espèces végétales rares.