Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 310007276
Le complexe bocager du Bas-Boulonnais et de la Liane

(n° régional : 00500000)

Commentaires généraux

Le complexe bocager du Bas Boulonnais et de la Liane s’étend entre St Martin-Boulogne et St Léonard à l’ouest et Quesques et Lottinghen à l’est. Il correspond à la cuvette herbagère du Bas Boulonnais.

Enserré par la cuesta crayeuse du Haut Boulonnais, le complexe bocager et forestier du Bas Boulonnais et de la Liane correspond à un vaste ensemble écosystémique unique au niveau régional. Il se compose d’une mosaïque d’herbages ombragés de haies aux structures très diverses et ponctuées de mares et de vieux arbres. De nombreux ruisseaux serpentent dans ces prairies, alimentés par des sources. Deux vastes forêts s’insèrent dans ce paysage bocager dont l’origine semble remonter aux premiers défrichements du Moyen-Age, les prairies n’ayant jamais été cultivées depuis, au contraire du bocage de l’Avesnois.

Une exceptionnelle diversité floristique et phytocoenique caractérise ce vaste ensemble écologique dont l’originalité est très grande dans le contexte régional. Seul bocage à affinité atlantique marquée, ce site se caractérise par des haies aux physionomies et à la composition végétale variées hébergeant de très beaux ourlets préforestiers peu dégradés et riches en espèces des sous-bois telles que Sceau de Salomon, Jacinthe des bois, Anémone sylvie, Fougère mâle... De remarquables prairies à la flore peu banalisée occupent encore les différents niveaux topographiques, des versants aux fonds de vallon inondables, et de nombreuses mégaphorbiaies linéaires à Grande Prêle jalonnent les multiples fossés et ruisseaux émaillant ces herbages bocagers.

La contiguïté du bocage avec les deux grandes forêts du Boulonnais confère à cet espace un intérêt faunistique exceptionnel, intérêt conforté par la diversité des habitats et des structures de végétation (haies basses, haies arborescentes, haies avec arbres en têtards, mares, ruisseaux, bois...). Les haies bocagères et les sous-bois forestiers ont ainsi attiré et fixé toute une gamme de passereaux nicheurs ou hivernants caractéristiques et en densité parfois importante (Hippolaïs polyglotte, Fauvette grisette... pour ne citer que quelques espèces intéressantes au niveau régional ou national). Ce vaste complexe bocager constitue également un important territoire de chasse pour les rapaces se reproduisant en forêt de Desvres ou de Boulogne (Bondrée apivore...).

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre a été maintenu tout en s’assurant que l’entièreté des ZNIEFF de type I soit incluse dans la ZNIEFF de type II.