Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 310007279
Etang de la Claire Eau

(n° régional : 00000053)

Commentaires généraux

Cette ZNIEFF est composé d’une remarquable diversité de communautés végétales dont de nombreuses végétations ligneuses de différents types selon les gradients hydriques et trophiques. On y observe presque toutes les communautés forestières des niveaux engorgés à humides de vallées alluviales. Les milieux ouverts herbacés présentent également un grand intérêt alors qu’ils ont pourtant une emprise spatiale faible. Remarquons plus particulièrement le bas-marais à Comaret des marais et Calamagrostide blanchâtre et l’aulnaie-saulaie turficole mésotrophile à Thelyptère des marais. Les végétations herbacées les plus rares mériteraient une gestion permettant leur extension spatiale au regard des potentialités floristiques et phytocénotiques de certains secteurs en voie de reboisement. Cet espace abrite 24 taxons déterminants de ZNIEFF dont 15 protégés dans la région. La Grande douve (Ranunculus lingua) est la seule espèce protégée au niveau national. Le Comaret des marais (Potentilla palustris), protégé dans la région, est un des éléments les plus remarquables du site. Il s’agit de la dernière station boulonnaise pour cette rosacée gravement menacée d’extinction dans la région. On y retrouve également une autre espèce remarquable, la très rare Osmonde royale (Osmunda regalis). Cette fougère a nettement régressé dans la région suite à certaines perturbations du fonctionnement hydrologique et écologique des stations forestières humides et à hygrométrie élevée qui l’hébergent, d’où l’importance de la conservation optimale de cette fougère au sein de cette ZNIEFF. L'extension de cette ZNIEFF a été motivée par son utilisation par les Chiroptères comme zone de transit entre les deux massifs forestiers boisés et permet également de prendre en compte les zones de reproduction du Pélodyte ponctué. Il est dans la région en limite de son aire de répartition ce qui confère une importance particulière à tous les sites où il se reproduit. Parmi les espèces liées aux milieux humides on note la présence de trois espèces d'Odonates dont l’Aeschne printanière (Brachytron pratense) qui demeure peu commune à l'échelle régionale. Les espèces de Rhopalocères et d’Odonates listées ne sont pas nécessairement régulières sur le site mais sont néanmoins présentes dans la liste puisqu’observées au moins une fois pendant la période indiquée.

Commentaires sur la délimitation

Extension du périmètre de 1ère génération vers le Nord-ouest, pour inclure un boisement et des zones humides (continuité et fonctionnalité écologique) possédant plusieurs végétations déterminantes dans un état de conservation satisfaisant.

Cette extension se justifie également par la présence de plusieurs espèces végétales protégées régionalement ou déterminantes de ZNIEFF (Menyanthes trifoliata, Potentilla palustris, Triglochin palustre, Helosciadium inundatum, Thelypteris palustris, Cladium mariscus…).