Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 310014129
Prairies humides du Boussois

(n° régional : 00000173)

Commentaires généraux

Petit site de marais en bordure de la Sambre, dans un contexte assez urbanisé entre Jeumont et Maubeuge. Les principales perturbations du fonctionnement écologique proviennent de la canalisation de la Sambre et de l’urbanisation environnante. Site non revu récemment. Un réseau de mares et de roselières aux eaux mésotrophes héberge une végétation flottante (cf. Lemno trisulcae - Utricularietum australis) avec Utricularia australis, Riccia fluitans et Ricciocarpos natans et une végétation annuelle (Bidention tripartitae) à Bidens cernua. En bordure du site, une prairie fauchée (Colchico autumnalis – Arrhenatherenion elatioris) recèle un cortège floristique diversifié comportant des espèces d’intérêt patrimonial : Colchicum autumnale, Saxifraga granulata, tandis qu’un complexe de mégaphorbiaie et de cariçaie héberge Achillea ptarmica, Stellaria palustris et Senecio aquaticus. Une haie comporte quelques Ormes lisses (Ulmus laevis). Composée d'une mosaïque de milieux, ce site périurbain recèle une diversité d'espèces de faune intéressante pour ce secteur. En effet 4 espèces de Rhopalocères, 4 espèces d'Odonates et 2 espèces d'Orthoptères ont été recensées sur le site. Le cortège des espèces liées aux zones humides, constituées par les mares de chasse est représentée par les espèces d'odonates dont Somatochlora metallica, Coenagrion scitulum et Sympetrum flaveolum. Cette dernière est en limite d'aire dans la région, ce qui nous invite à être très prudents sur sa reproduction effective sur le site, tant que seuls des comportements de ponte seront observés et en l’absence d’observations d’Emergences ou d’Exuvies. Elle a néanmoins été observée sur le site aux cours de ces dernières années. Les zones de friches, herbacées et arbustives ont été étendues à l'est afin de prendre en compte les stations supplémentaires à Tetrix tenuicornis et Phaneroptera falcata. Cette dernière colonise les zones de friche sèche et haute. Assez rare dans la région elle est néanmoins en expansion vers le Nord en Belgique (COUVREUR et GODEAU, 2000) et en Allemagne (Hochkirch, 2001), cependant son implantation n’est pas généralisée sur les milieux favorables. Tetrix tenuicornis est une espèce pionnière des milieux pauvres en végétation (COUVREUR et GODEAU, 2000). Son maintien est lié aux maintien des zones non boisées sur le site. A noter la présence également de Carcharodus alceae dans cette extension, cette espèce étant rare au niveau régionale et liée aux prairies maigres.

Commentaires sur la délimitation

Site de marais en bordure de la Sambre. Une extension proposée vers l’est, afin de prendre en compte les stations supplémentaires à Tetrix tenuicornis et Phaneroptera falcata.