ZNIEFF 310030070
Bois de Gattigny à Bertry

(n° régional : 00000272)

Commentaires généraux

Situés au cœur du Cambrésis, le « Bois de Gattigny », le « Bois de Boulogne » » et le « Bois du Mont Auban » composent un petit massif forestier inclus dans un paysage de plus en plus marqué par l’openfield. Une partie de ce massif s’étend sur des limons du Pléistocène et des limons de lavage. L’autre partie repose directement sur le tuffeau (grès tendre) et l’argile de Clary, des niveaux sableux affleurant par endroits. Sur les marges des boisements, quelques prairies pâturées ponctuées de mares prairiales et de nombreuses cultures achèvent de compléter le site.

Le relief est très peu marqué, l’altitude oscillant autour de 150 mètres. Toutefois, quelques petits vallons parcourus par des ruisseaux temporaires traversent le boisement.

Les végétations forestières sont neutroclines à acidiphiles. Le massif présente un noyau de hêtraies méso-acidophiles traitées en futaie. La hêtraie à Jacinthe des bois (Endymio non-scriptae - Fagetum sylvaticae) est également bien représentée. Les fonds de vallons abritent des frênaies relevant du Fraxino excelsioris-Quercion roboris ; toutefois les peupliers ont été utilisés pour reboiser certains secteurs.

Au centre du bois de Gattigny, au nord de la mare centrale, la couche de tuffeau (grès tendre) et l’argile de Clary affleurent, permettant l’expression ponctuelle d’un boisement acidiphile rattaché au Quercion roboris.

Plusieurs habitats intraforestiers complémentaires ponctuent le massif : layons humides à Carex remota, coupe forestière à Pteridium aquilinum, layons acidiclines à Agrostis capillaris et Teucrium scorodonia... Quelques mares intraforestières sont favorables à l’expression de végétations aquatiques. L’herbier flottant à Potamot nageant (Potamo natantis - Polygonetum amphibii), habitat déterminant de ZNIEFF est une des végétations les plus remarquables du site.

Le Potamot nageant (Potamogeton natantis) est très rarement observé dans le Cambrésis. Assez rare et quasi-menacé par tous les travaux d’aménagement des zones humides et la pollution des eaux dans la région, il trouve au cœur de ce bois un refuge parfaitement adapté à ses exigences écologiques pour peu que son environnement reste relativement ouvert.

Une retenue d’eau forme un étang au sud-est du Bois de Boulogne. Le ruisseau en aval favorise une Aulnaie-saulaie accompagné d’une cariçaie d’intérêt patrimonial (Magnocaricion elatae) abritant notamment la Calamagrostide blanchâtre (Calamagrostis canescens), espèce déterminante de ZNIEFF fréquente dans la vallée de la Sensée et connue dans la vallée de la Sambre. Par contre, l’observation de cette espèce au cœur des plaines du Cambrésis est unique et particulièrement remarquable.

Au total 5 végétations et 3 taxons déterminants de ZNIEFF ont pu être recensés dans ce massif forestier dont 1 protégé dans la région (Ranunculus peltatus).

Cette ZNIEFF accueille Thymelicus sylvestris, espèce peu commune en région (Haubreux, 2009). C'est une des rares stations du Cambrésis.

Commentaires sur la délimitation

Cette nouvelle ZNIEFF englobe le massif forestier composé par le « Bois de Gattigny », le « Bois de Boulogne » et le « Bois du Mont Auban ». Cette zone présente un intérêt écologique non négligeable et accueille plusieurs espèces et végétations déterminantes de ZNIEFF.