Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 420007149
Pelouses sous le Hohberg à Bendorf

(n° régional : 1685361)

Commentaires généraux

Situé sur le versant exposé sud-est au nord-est de Bendorf, où le Hohberg culmine à 634m, le site est traversé par une faille marquant la frontière entre les calcaires massifs à l'ouest et calcaires argileux à l'est. Sur ces pentes plus où moins fortes se tiennent des pelouses calcaires pâturées, avec plusieurs espèces d'orchidées et des phanérogames caractéristiques comme Gentianella ciliata, Gentianella germanica ou encore Campanula glomerata. Les prés bien exposés sont d'un grand intérêt entomologique avec de nombreuses espèces d'orthoptères et de rhopalocères patrimoniaux liés à la mosaïque de structures herbacées et arbustives qui traduisent des pratiques agricoles extensives et permettent l'expression d'une dynamique naturelle de la végétation (ourlets, stades pré-forestiers par endroits). Le site ne semble pas menacé a priori par la fermeture des milieux, qui ne serait pas forcément préjudiciable aux peuplements observés. En revanche, l'intensification de l'agriculture, qui a complètement bouleversé les milieux situés au nord de la ZNIEFF (ancienne ZNIEFF 1) au cours des trente dernières années, est une menace directe et réelle (retournement des prairies pour la culture de céréales et abattage d'arbres et de bosquets).

> ZNIEFF de première génération décrite en 1985 par SCHORTANNER M., ATELIER D'ECOLOGIE RURALE ET URBAINE (A.F.R.P.N.): 65010077 - PELOUSES

THERMOPHILES SOUS LE HOHBERG

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre inclut les pelouses avec les espèces patrimoniales, ainsi que les entités forestières, les ourlets, les haies situées sur ce versant thermophile (isoclines) qui participent à la diversité spécifique observée. Ont également été intégrées les lisières forestières qui bordent le site car ces milieux structurés sont favorables à l'entomofaune (déplacement, nourriture, repos). La ZNIEFF1 de première génération décrite en 1985 (65010077 - PELOUSES THERMOPHILES SOUS LE HOHBERG) a complètement perdu son intérêt écologique (ou bien était mal localisée?) et, dans le cadre de la modernisation, la délimitation initial a complètement été "déplacée" sur les prés et pelouses sous le Hohberg.