Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 420013009
Carrières de grès de Pfaffenheim à Voegtlinshoffen

(n° régional : 2688031)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des carrières de Westhalten à Voegtlinshofen s'étend sur près de 6 km. Elle est composée de peuplements de pins sylvestres et de bois mixtes, de chênes sessiles thermophiles, ainsi que d'une végétation d'éboulis au niveau des carrières aujourd'hui abandonnées. Cet ensemble de carrières domine la région naturelle des collines sous vosgiennes appartenant au domaines géologique du champ de fractures de Guebwiller à Rouffach.

La roche fut exploitée dans cette première terrasse de grès vosgien et conglomérat principal qui s’étend de la faille vosgienne Nord-Sud aux terrasses de roches dures (calcaires et conglomérats côtiers) du piémont viticole. La faille délimite le compartiment soulevé à l’ouest (les Vosges) et le compartiment effondré à l’Est (la plaine alsacienne) et abrite entre les deux, des collines calcaires viticoles (les collines sous-vosgiennes).

D'une manière générale, cette terrasse de grès qui a été soumise à des extractions de matériaux se caractérise par des perturbations massives avec pour résultat la disparition du couvert végétal originel et le remplacement du sol initial.

De ce fait, les perturbations induites par l'extraction produisent en limite des falaises des formations aux composantes très particulières: faible fertilité, fortes contraintes hydriques pour donner des habitats rares sur le piemont des Vosges.

La présence et la diversité de ces sites naturels dans l'environnement de ces carrières, la variété des faciès recréés dans le site artificiel conditionnent la rapidité et la complexité de la colonisation. Elles ont permis au niveau des ruptures de pente le développement de formations originales sur substrats très pauvres et très secs en raison de leur exposition Est ou Sud.

Y sont ainsi présentes des espèces végétales des ourlets ou fruticées thermophiles comme la Fraxinelle, la Phalangère à feuilles de lys ou l’Amélanchier qui se développent en bordure de falaises; mais également un cortège d’orthoptères représentés notamment par la Decticelle chagrinée, le Criquet des pins et le Barbitiste des bois. L'intérêt de ces anciennes carrières est toutefois prioritairement lié à la présence de plusieurs espèces d'oiseaux rupestres Il faut également souligner la présence d’espèces inféodées au Pin sylvestre (le Sucepin, plante saprophyte). L'étang de Marbach accueille de plus le triton alpestre et constitue le terrain de chasse de chauves-souris telle que le Grand murin.

Enfin, ces carrières visibles de la plaine d'Alsace présentent un intérêt paysager.

Rédacteur de la ZNIEFF 1ère génération: "SCHORTANNER M., Atelier d’Écologie Rurale et Urbaine (A. F. R. P. N.)"

Commentaires sur la délimitation

Cette ZNIEFF inclut l'ensemble des versants abrupts orientaux de la terrasse de Grès vosgien dominant les villages de Pfaffenheim au Sud à Voegtlinshoffen au Nord. Son emprise est définie afin de prendre en compte l'ensemble des falaises et les habitats naturels associés (rebords et parois) et habitats d'espèces ( nidification espèces rupicoles). Son contour est calé sur les limites des parcelles forestières et inclut également l'emprise des parties avales des anciennes carrières malgré leur caractère artificiel (trace d'exploitation, espèces allochtones ou rudérales) mais accueillant pour certaines espèces (reptiles par exemple).