Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 420030167
Promontoires du Wolfskopf et du vallon de l'Erzenbach à Uffholtz et Steinbach

(n° régional : 1688390)

Commentaires généraux

Le site intègre le vallon du Steinbach et les vallons affluents de l'Erzenbach. Ceux-ci abritent des sapinières-hêtraies d'intérêt communautaires présentant par endroit une strate herbacée très abondante composée notamment de Mercuriale pérenne et de Dentaires pennée et digitée. Le zonage s'étend ensuite sur les versants très pentus qui surplombent ces vallons. Ces promontoires siliceux sont constitués majoritairement de chênaies sessiliflores et de jeunes hêtraies-sapinières et présentent de façon plus ponctuelle, sur des plus petites superficies, des érablaies sur éboulis, des pelouses sèches et des affleurements rocheux qui abritent eux-mêmes des fruticées, des pelouses et des ourlets steppiques naturels remarquables.

L'ensemble de ces milieux, déterminants pour les Znieff, abritent également de nombreuses espèces remarquables, notamment 66 espèces floristiques (Potentille des rochers,Thésium à feuilles de lin, Véronique de Dillenius...) dont pas moins de 12 taxons sont protégés par arrêté ministériel ainsi que et 8 espèces d'insectes dont le Criquet de Barbarie, l’Ephippigère, le Silène etc..

Le site présente par ailleurs un intérêt pour les chiroptères puisqu'il inclut une ancienne mine constituant un gîte d'hibernation régulier pour deux espèces de chiroptères. Le Grand Rhinolophe y a également été observé en 1999.

La vallée est fréquemment visitée: trois sentiers touristiques dont le sentier des Mines de fer de l'Erzenbach, permettent de découvrir à l'aide de quelques panneaux explicatifs l'histoire des mines du vallon et la cascade de l'Erzenbach constitue un objectif de promenade réputé, principalement en été.

OBJECTIFS DE PRÉSERVATION:

Commentaires sur la délimitation

Délimitation basée sur le site Natura 2000 des promontoires siliceux qui comprend à la fois les versants rocheux et les fonds de vallon.

Une extension a été effectuée sur la partie sud pour intégrer tout le versant du Kettenthal au Scheltzenburg qui présente une certaine homogénéité et forme ainsi un ensemble écologique cohérent.

Au nord, le périmètre est corrigé par rapport aux limites du site Natura 2000 sur photo aérienne afin de n'englober que les forêts de pente et de ravin ainsi que les éboulis.