Logos SINP

ZNIEFF 420030330
Le Sonnenglitzer à Helfrantzkirch

(n° régional : 1685349)

Commentaires généraux

Ce site s'insère dans un paysage collinéen, sur la partie du plateau la plus loessique du Sundgau. Le sol riche a favorisé notamment le développement d'une l'agriculture céréalière intensive. La ZNIEFF, qui s'insère au sud et à l'est du village d'Helfrantzkirch, est assez unique dans cette partie est du Sundgau car elle présente un paysage agricole au petit parcellaire, ayant résisté aux opérations de remembrements. Cette configuration favorise aujourd'hui une mosaïque de cultures diversifiées entrecoupées de bandes enherbées, favorables au développement d'une flore messicole spontanée, a avec par exemple Legousia speculum-veneris, Consolida regalis, Centaurium pulchellum ou Centaurea cyanus. Par ailleurs, Anagallis minima et Lythrum hyssopifolia profitent de la présence de fossés temporairement humides. Concernant la faune, l'avifaune typique de ce paysage agricole traditionnel est bien représentée, avec la Caille des blé, la Chevêche d'Athéna, ou encore le Bruant proyer. L'ensemble fonctionne dans un réseau de formations herbacées extensives au sein de la matrice agricole et constitue, au sud de la commune, une vaste zone "tampon" entre l'urbain et les zones de grandes cultures plus classique des paysages de l'est sundgauvien.

Le périmètre intègre un élément historique, la ferme des "Trois maison", qui correspond à ce qu'il reste d'un ancien hameau situé au croisement de l'ancienne chaussée royale de Belfrot à Huningue et la route des pèlerins de Marienstein.

La plus grande menace identifiée est l'intensification des pratiques agricoles et les regroupements parcellaires qui auraient pour conséquence d'uniformiser le paysage et d'entraîner la disparition des espèces déterminantes. L'urbanisation constitue également une menace importante, notamment pour les prés-vergers en bordure du village.

Commentaires sur la délimitation

La délimitation de la ZNIEFF prend en compte l'ensemble de l'espace paysager constitué de petites parcelles au sud du village, où les plantes messicoles déterminantes sont disséminées, notamment sur les bordures de champs et de chemins agricoles. La ceinture de prés-vergers en bordure sud et est du village a été intégrée: cette zone tampon entre le village et les cultures est l'habitat de la Chevêche d'Athena, qui chasse dans les champs. La route départementale RD161 et le village forment la limite nord de la ZNIEFF. Le ban communal définit la limite ouest (modification du parcellaire) et la départementale RD419 le Sud. La limite est marquée par des éléments de repères visuels du paysage (chemin agricole, paysage semi-ouvert de prés-vergers au nord-est) qui marquent la transition avec les grandes parcelles agricoles plus à l'est. L'ensemble, de superficie assez importante, permet l'expression de la végétation messicole (dynamique de population par dispersion des graines et banque de graines dans les sols) et l'accomplissement du cycle vital de la petite faune des champs (notamment territoires des oiseaux déterminants autour de leur site de nidification).