Logos SINP

ZNIEFF 420030432
Cours, boisements et prairies humides de la Lièpvrette et du Giessen de Lièpvre à Châtenois

(n° régional : 1784172)

Identification du site

Région : ALSACE  

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : F. Schaller, Office de Génie Écologique - O.G.E.

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 190
maximale : 292

Superficie (ha) : 293

Centroïde calculé : 48.3° - 7.36°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
02 -  Répartition et agencement des habitats
04 -  Degré d'artificialisation du milieu ou pression d'usage
05 -  Occupation du sol (CORINE-Landcover)
Facteurs d'évolution de la zone
110 -  Habitat humain, zones urbanisées
120 -  Zones industrielles ou commerciales
130 -  Infrastructures linéaires, réseaux de communication
150 -  Dépots de matériaux, décharges
160 -  Equipements sportifs et de loisirs
170 -  Infrastructures et équipements agricoles
210 -  Rejets de substances polluantes dans les eaux
220 -  Rejets de substances polluantes dans les sols
310 -  Comblement, assèchement,drainage, poldérisation des zones humides
330 -  Modification des fonds, des courants
340 -  Création ou modification des berges et des digues, îles et îlots artificiels, remblais et déblais, fossés
382 -  Aménagements liés à l'ostréiculture
410 -  Mises en culture, travaux du sol
420 -  Débroussaillage, suppression des haies et des bosquets, remembrement et travaux connexes
430 -  Jachères, abandon provisoire
440 -  Traitements de fertilisation et pesticides
450 -  Pâturage
510 -  Coupes, abattages, arrachages et déboisements
540 -  Entretiens liés à la sylviculture, nettoyages, épandages
620 -  Chasse
630 -  Pêche
910 -  Evolutions écologiques
912 -  Eutrophisation
914 -  Envahissement d'une espèce ou d'un groupe

La conversion des prairies semi-naturelles en culture (maïs) ou en grandes prairies gérées de manière intensive ainsi que la pénétration et le développement d‘espèces invasives sont les principales causes de dégradation des habitats prairiaux et forestiers de cette vallée. En effet, la Renouée du Japon, la Balsamine de l’Himalaya ou le Robinier faux-acacia sont par endroits largement dominants formant des peuplements monospécifiques.

La qualité des habitats prairiaux dépend directement du mode de gestion : privilégier une fauche tardive (après le 1er juillet) et limiter les amendements.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :

Il s'agit d'une vallée correspondant au lit majeur d'une rivière vosgienne, le Giessen.


23 - Rivière, fleuve
24 - Lit majeur
52 - Plaine, bassin
54 - Vallée
Activités humaines  :

La sylviculture et l'agriculture sont les activités ayant un impact direct sur les habitats justifiant la ZNIEFF. Il faut privilégier une agriculture extensive et une sylviculture respectueuse des essences locales et de la structure des groupements forestiers riverains afin de garantir un couvert permanent (via un traitement en futaie irrégulière par bouquet en conservant le sous-étage arbustif).


01 - Agriculture
03 - Elevage
04 - Pêche
05 - Chasse
07 - Tourisme et loisirs
11 - Industrie
Statut de propriété  :
00 - Indéterminé
Mesure de protection  :
80 - Parc Naturel Régional
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
2 - Ecologique
12 - Faunistique
13 - Poissons
16 - Oiseaux
17 - Mammifères
41 - Insectes
42 - Floristique
45 - Ptéridophytes
66 - Auto-épuration des eaux
75 - Fonction d'habitat pour les populations animales ou végétales
62 - Fonctions de régulation hydraulique
63 - Expansion naturelle des crues
76 - Corridor écologique, zone de passages, zone d'échanges
77 - Etapes migratoires, zones de stationnement, dortoirs
78 - Zone particulière d'alimentation
79 - Zone particulière liée à la reproduction
83 - Paysager
84 - Géomorphologique
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible