Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 430020048
LA COMBE D'AMANA

(n° régional : 44000050)

Commentaires généraux

DESCRIPTION

Aux confins de la Haute-Marne et de la Bourgogne, les plateaux calcaires occidentaux de la Haute-Saône sont soumis aux influences des régions limitrophes sur le plan biogéographique. Dans ce secteur au relief doux, les paysages agricoles largement ouverts sont entrecoupés de quelques boisements.

 

Au sud-est de Champlitte, la combe d'Amana englobe un coteau bien ensoleillé exposé au sud/sud-ouest. Celui-ci domine une combe à l'aspect de vallée sèche qui s'est constituée dans des calcaires marneux d'âge argovien. La végétation dominante est une pelouse s'intégrant dans un réseau encore bien représenté dans l'ouest de la Haute-Saône et qui se poursuit en Haute-Marne. Ce type de végétation herbacée est installé sur des milieux à degré nutritionnel plutôt faible et sur des sols généralement superficiels, d'où leur dénomination de " prairies maigres ". Ici, les habitats de pelouse mésoxérophile montrent différents stades de recolonisation forestière : des zones ouvertes alternent avec des faciès plus enfrichés (ourlets thermophiles, fruticées) dominés par des prunelliers, notamment à l'ouest et au sud-ouest. On remarque aussi des formations arbustives à cerisier de Sainte-Lucie et épine-vinette. Un bois de pins couvre une partie de la zone. Des dalles rocheuses, colonisées par une végétation pionnière très spécialisée à orpins, apparaissent sur la partie supérieure.

 

La présence de groupements végétaux peu répandus confère une grande originalité au secteur. Les conditions contraignantes sélectionnent en effet un cortège floristique typique, qui comprend des espèces inféodées à des milieux, en raréfaction avec la régression de ces habitats. La richesse du cortège et la présence de plusieurs espèces protégées au plan régional permettent de répertorier la combe d'Amana parmi les pelouses les plus riches de Haute-Saône. Il faut souligner notamment la présence de la globulaire allongée (à caractère xérophile) et du cytise couché (dans les ourlets thermophiles), deux plantes peu fréquentes dans le département.

 

A ces habitats structurés en mosaïque est associée une faune typique. Bien qu'elle soit inférieure à la moyenne des pelouses du secteur de Champlitte, la diversité entomologique du site reste toutefois intéressante. La présence de l'hespérie de la mauve est à souligner : ce papillon de jour est strictement inféodé à la végétation rase des pelouses.

 

STATUT DE PROTECTION

Aucune protection réglementaire de l'espace n'a été mise en place. En revanche, la présence de plantes protégées confère indirectement un statut de protection au milieu : la législation interdit en effet de porter atteinte aux espèces et aux milieux qui les supportent (arrêté ministériel du 22/06/92).

 

OBJECTIFS DE PRESERVATION

L'évolution naturelle des pelouses en l'absence d'intervention tend vers une recolonisation forestière. Dans la combe d'Amana, ce processus est bien avancé : si la pelouse est pâturée de façon occasionnelle par quelques bovins, la trop faible pression exercée et l'abandon de certains terrains se traduit par une reconquête par les broussailles à épineux et par une nette expansion de la pinède à pin sylvestre déjà installée. Il conviendrait de contrôler de façon urgente cette dynamique d'enfrichement grâce à des actions de gestion :

- maintien du degré d'ouverture des pelouses non gagnées par la friche (par fauche ou pâturage extensifs) ;

- restauration des secteurs très enfrichés (opérations de débroussaillage sélectif) en veillant à maintenir une mosaïque d'habitats (pelouses ponctuées de buissons isolés et de quelques vieux arbres) ;

- entretien régulier des pelouses ;

- exploitation d'une partie de la pinède et reconversion de ces terrains au profit de la pelouse.

Au vu de l'intérêt du site, la mise en place d'une mesure réglementaire de protection associée à une gestion conservatoire s'avère nécessaire pour assurer la pérennité des milieux à long terme. Ces actions sont tout à fait compatibles avec une utilisation de la zone à but cynégétique.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible