Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 430020152
PELOUSES ET BOSQUETS AU NORD DE COURBE RAYE

(n° régional : 44000021)

Commentaires généraux

DESCRIPTION

Aux confins de la Haute-Marne et de la Bourgogne, les plateaux calcaires occidentaux de la Haute-Saône sont soumis aux influences des régions limitrophes sur le plan biogéographique. Dans ce secteur au relief doux, l'activité agricole reste importante. Les paysages largement ouverts sont entrecoupés de quelques boisements.

 

Localisé sur un coteau de faible pente d'exposition sud, en bordure d'une vallée sèche au lieu-dit en Courbe Raie, ce site présente une végétation particulière. Des pelouses calcicoles mésoxérophiles à brome dressé et fétuque de Léman se développent à la faveur de sols superficiels, pauvres en éléments nutritifs et aux réserves hydriques réduites ; les conditions climatiques montrent une tendance continentale. Suite à l'abandon des pratiques agro-pastorales, ce secteur évolue vers un enfrichement avancé, ce qui se traduit par l'apparition de fourrés thermophiles et de boisements. Le site est traversé par la route RD 40.

 

Les conditions contraignantes sélectionnent une végétation typique, comprenant des éléments d'affinité méditerranéenne particulièrement intéressants et incluant une plante protégée au plan régional. Parmi les éléments les plus remarquables, on notera le trèfle étalé, aux fleurs de couleur jaune d'or, de répartition très disséminée en Franche-Comté. La gentiane croisette, également répertoriée, est la plante-hôte indispensable à la réalisation du cycle de vie d'un papillon protégé en France, l'azuré de la croisette. Cette plante bien répandue en altitude dans la région est en raréfaction dans les secteurs de plaine. On la trouve dans les pelouses et lisières forestières sèches, sur substrat calcaire.

 

Outre son intérêt écologique (habitat d'intérêt communautaire), la pelouse de Courbe Raie présente une forte valeur entomologique. Le cortège de papillons de jour est bien diversifié avec 35 espèces recensées ; de plus, la présence de l'azuré de la croisette, dont la priorité de conservation en France et dans la région est très forte, confère à ce site un intérêt écologique majeur. Dans la région, les populations de cet azuré sont surtout cantonnées dans le sud du Jura et dans le bassin du Drugeon (Haut-Doubs). En Haute-Saône, la présence de cette espèce reste exceptionnelle avec seulement deux stations connues ; son isolement géographique rend son statut particulièrement précaire. Il faut mentionner également la cigale des montagnes, peu fréquente et localisée en plaine.

 

STATUT DE PROTECTION

Aucune protection réglementaire de l'espace n'a été mise en place. En revanche, la présence d'une plante et d'un insecte protégés confère indirectement un statut de protection au milieu : la législation interdit en effet de porter atteinte aux espèces et aux milieux qui les supportent (arrêtés ministériels des 22/06/92 et 23/04/07).

 

OBJECTIFS DE PRESERVATION

Les pelouses sèches sont des habitats relictuels en déclin à l'échelle de la France. Une répartition en mosaïque de groupements à différents stades d'évolution dynamique se révèle la plus favorable à une biodiversité élevée.

La conservation de la population d'azuré de la croisette, impliquant par conséquent celle de la station de gentiane croisette, doit être l'objectif prioritaire sur ce site. Il est donc primordial de mettre en œuvre des mesures de gestion conservatoires appropriées :

- maintien d'une agriculture extensive ;

- suivi scientifique à long terme, nécessaire pour connaître l'importance et l'évolution des effectifs de la population d'azuré de la croisette et les possibilités de connexion et d'échanges avec d'autres sites favorables.

Ces actions sont indispensables à la conservation à grande échelle de ce papillon dans le secteur occidental de la Haute-Saône. En effet, outre la protection des biotopes, les préconisations définies en matière de stratégie conservatoire font état de la nécessité d'assurer une gestion coordonnée incluant l'ensemble des stations d'une région afin de maintenir un réseau cohérent de pelouses propices à la présence de cet azuré.

Commentaires sur la délimitation

Le site est limité par une culture intensive (maïs, colza ou céréales) vers le nord et par la limite d'une vallée sèche au sud. Le coteau situé entre ces deux secteursest englobé de même q'un ensemble de bosquets vers l'est.