Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 430020240
LA GRANDE GABIOTTE

(n° régional : 35000017)

Commentaires généraux

Commentaire général

Occupant une partie du territoire communal de Fontaine-les-Luxeuil, le site de la Grande Gabiotte se trouve au centre de la forêt domaniale de Luxeuil-les-Bains, dans le nord du département de la Haute-Saône. Le relief y est assez mouvementé, même si les dénivelés n’y sont jamais très importants. De nombreux ruisseaux, dont les eaux sont faiblement minéralisées, entaillent le socle gréso-schisteux du Trias inférieur, à l’origine de vallons étroits et encaissés, encadrés de versants plus ou moins marqués, parfois coupés transversalement par des barres rocheuses. Dans les parties les plus accidentées, des éboulis recouvrent les grès.

Le site de la Grande Gabiotte est essentiellement boisé et l’on dénombre une assez belle diversité de communautés forestières, mais aussi de groupements inféodés aux parois rocheuses. Ces dernières abritent d’ailleurs des communautés bryophytiques originales, dont l’association à Diphyscium foliosum, groupement pionnier affectant les roches et arènes siliceuses en situation ombragée, très rare en Franche-Comté. Les anfractuosités des parois siliceuses offrent également des conditions favorables à une fougère protégée au niveau national et inscrite sur la liste des espèces menacées en France où elle est considérée comme « en danger »  et « rare » et dans le monde. Il s’agit du trichomanès remarquable (Trichomanes speciosum).
Les nombreux hêtres qui composent l’essentiel des arbres feuillus de la Grande Gabiotte hébergent également quelques raretés et notamment une association à Dicranum montanum et Hypnum cupressiforme var. filiformis, qui se situe ici en limite de son aire de répartition. Enfin, les souches, dans le sous-bois de ces forêts acidiphiles, accueillent le rare groupement lichénique à Cladonia parasitica.
Les communautés bryophytiques, présentes sur le site, renferment en totalité une quarantaine de taxons parmi lesquels on ne compte pas moins de cinq espèces de fort intérêt patrimonial.  L’une d’entre elles, la doradille verte (Dicranum viride), est protégée en France et inscrite à l’annexe II de la Directive Habitats. Les autres sont rares en Franche-Comté, certaines d’entre elles présentes seulement en Haute-Saône.

Les roches siliceuses qui composent le substrat sont à l’origine de sols acides, d’où l’importance des communautés forestières inféodées à ce type de milieu. Les conditions topographiques et microclimatiques particulières dans ces vallons ajoutent à la diversité écologique. Si les replats dans les pentes et la partie sommitale des versants accueillent les communautés les plus acides telles que les hêtraies-chênaies acidiphiles à luzule blanchâtre, les versants sont davantage le siège de hêtraies-chênaies-charmaies acidiclines relevant du Deschampsio cespitosae - Fagetum sylvaticae, sur des sols plus profonds. Les berges des nombreux petits cours d’eau qui occupent les vallons encaissés sont bordées par des communautés relevant des chênaies pédonculées atlantiques acidiphiles, ainsi que par un groupement à hépathique (Pellia epiphylla), dont l’originalité est marquée ici par la présence de l’atrichie ondulée.

Enfin, de nombreux oiseaux forestiers trouvent ici des conditions favorables. Il en est ainsi du pic cendré protégé en France.

Statut de protection

La Grande Gabiotte est intégré au site de la « Vallée de la Lanterne », appartenant au réseau Natura 2000 depuis 2006. La présence d’une espèce végétale et d’une espèce animale protégées en France assure la protection de cette zone ; la législation interdit en effet de porter atteinte aux espèces et aux milieux qui les accueillent (arrêtés ministériels du 20.01.1982 et du 29.10.2009).

Objectifs de préservation

Les principales menaces qui affectent le site concernent l’augmentation des plantations monospécifiques résineuses.
La préservation des habitats de la Grande Gabiotte et des espèces qui les composent passe prioritairement par la conservation des barres de grès et le maintien d’une gestion forestière respectant la vocation feuillue de ce site.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible