Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 430020389
AU BUISSON ET PRÉ DU CHÊNE

(n° régional : 43489068)

Commentaires généraux

DESCRIPTION

Au sud du département du Jura, la région naturelle de la Petite Montagne se situe entre la plaine de Bresse et le cours de l’Ain. Ce territoire est ainsi dénommé d’après la fréquence des reliefs tourmentés. La structure géologique est constituée de trois faisceaux associés à deux étroites bandes de plateaux, ce qui se traduit par une alternance de crêtes et de dépressions orientées globalement nord-sud.

Sur le plateau de la Valouse, le substrat calcaire sous-jacent est entièrement masqué par des placages morainiques d’origine glaciaire (argiles d’altération). Non loin de la vallée de la Valouse, la zone Au Buisson et Pré du Chêne s’étend dans un secteur mollement vallonné légèrement incliné vers l’ouest. Ce bel ensemble assez homogène est occupé par des formations herbacées parcourues par un réseau de haies et ponctuées de bosquets. Divers facteurs sont favorables à l’installation de groupements de pelouse dans ce secteur : sol superficiel à squelettique, relative pauvreté en éléments nutritifs, ensoleillement important. Ici, les sols sont assez profonds et ces formations herbacées basses sont majoritairement représentées par une association mésophile à brome dressé et sainfoin. Le faciès correspond plutôt à celui de prairies maigres fauchées. Localement, un groupement acidicline à danthonie retombante et brachypode penné apparaît dans des secteurs dont les horizons superficiels sont en cours de décalcification. Les conditions relativement contraignantes entraînent la sélection d’un cortège floristique original, riche en éléments d’affinité méditerranéenne, comprenant notamment deux plantes bénéficiant d’un statut de protection dans la région. En particulier, le thésium à feuilles de lin compte ici une belle station. Cette espèce assez rare est typique des pelouses sèches à tendance marneuse. La Combe d’Ain et la Petite Montagne constituent son principal pôle de répartition dans la région.

Ces habitats ouverts entrecoupés de formations arborées (haies, bosquets), sont favorables à l’accueil d’une avifaune typique. L’alouette lulu et le torcol fourmilier sont notamment recensés ; ces passereaux insectivores visiteurs d’été se reproduisent sur cette zone. Ils affectionnent cette structure d’habitat semi-ouverte entrecoupée de boisements.

 

STATUT DE PROTECTION

Cette zone est incluse dans le réseau Natura 2000 « Petite Montagne du Jura ». En outre, la présence d’espèces protégées confère indirectement un statut de protection au milieu : la législation interdit en effet de porter atteinte aux espèces et aux milieux qui les supportent (arrêtés ministériels des 29/10/09 et 22/06/92).

 

OBJECTIFS DE PRESERVATION

D’une manière générale, les pelouses sont des milieux semi-naturels relictuels et en régression. Globalement, ces habitats présentent encore un bon état de conservation en Petite Montagne. Toutefois, en cas de déprise agricole et d’abandon, la dynamique naturelle conduit à la colonisation par les ligneux et à la fermeture du milieu. Par contre, les secteurs les plus accessibles et aux sols relativement profonds risquent d’être intensifiés, ce qui serait défavorable au maintien des habitats et des espèces patrimoniales : l’enrichissement en éléments nutritifs conduit en effet à une banalisation. Cette zone Au Buisson et Pré du Chêne est toujours exploitée par l’agriculture, ce qui est favorable pour limiter la tendance naturelle à l’enfrichement. La poursuite des pratiques agro-pastorales extensives actuelles est donc à encourager.

Outre l’intérêt propre qu’elle présente, cette zone fait partie intégrante d’un réseau favorable à des échanges entre populations d’espèces calcicoles et thermophiles à l’échelle de la Petite Montagne et joue à ce titre un rôle de corridor écologique.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible