Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 430020392
LES PLANS ET LES MOLARDS DES FRESNES

(n° régional : 43489071)

Commentaires généraux

DESCRIPTION

Au sud du département du Jura, la région naturelle de la Petite Montagne se situe entre la plaine de Bresse et le cours de l’Ain. Ce territoire est ainsi dénommé d’après la fréquence des reliefs tourmentés. La structure géologique est constituée de trois faisceaux associés à deux étroites bandes de plateaux, ce qui se traduit par une alternance de crêtes et de dépressions orientées globalement nord-sud.

A l’ouest de Dramelay, le vaste ensemble des Plans et des Molards des Fresnes occupe les flancs de deux collines accolées. Il s’insère dans un contexte dominé par des boisements et prairies. Le substrat géologique est constitué de faciès calcaires du Bathonien et du Rauracien (Jurassique moyen à supérieur). Divers facteurs sont favorables à l’expression de groupements de pelouse dans ce secteur : sol superficiel à squelettique, relative pauvreté en éléments nutritifs, faibles réserves en eau, ensoleillement important. Sur ce site, où les sols sont relativement profonds, ces formations herbacées basses sont représentées par une association mésophile à brome dressé et sainfoin. Sur terrain plus profond, on trouve des pâturages mésophiles à ray-grass et crételle. L’évolution naturelle de ces milieux tend vers une recolonisation par les ligneux, ce qui se traduit par la présence de buissons de buis et de genévrier, de bosquets et de quelques haies. Les conditions contraignantes entraînent la sélection d’un cortège floristique caractéristique, riche en éléments d’affinité méditerranéenne. En outre, la présence de la gentiane jaune témoigne ici d’un caractère montagnard.

A ces habitats structurés de façon hétérogène est associée une faune intéressante, notamment sur le plan entomologique ; bien que le cortège de papillons de jour reste moyennement diversifié (13 taxons recensés), il comprend une espèce dont la conservation est hautement prioritaire en Franche-Comté : l’azuré du thym est strictement inféodé aux pelouses et landes sèches à végétation sèche ou éparse. Cette espèce qui s’est considérablement raréfiée dans la moitié nord de la France figure sur la liste rouge des taxons menacés dans la région. Le peuplement avifaunistique est également remarquable : l’alouette lulu et la pie-grièche écorcheur se reproduisent sur cette zone. Ces passereaux affectionnent ce type d’habitats ouverts buissonnants.

 

STATUT DE PROTECTION

Cette zone est incluse dans le réseau Natura 2000 « Petite Montagne du Jura ». En outre, elle héberge des espèces d’oiseaux protégées par l’arrêté ministériel du 29/10/09.

 

OBJECTIFS DE PRÉSERVATION

D’une manière générale, les pelouses sont des milieux semi-naturels relictuels et en régression. Globalement, ces habitats présentent encore un bon état de conservation en Petite Montagne, toutefois, les secteurs les moins accessibles ou difficiles à exploiter risquent d’être abandonnés progressivement par l’agriculture, ce qui conduit à leur enfrichement. Cette zone des Plans et des Molards des Frênes reste globalement bien ouverte, mais certaines parties sont plus embroussaillées et même en cours de boisement. Une restauration serait donc à envisager par débroussaillage et coupe d’arbres (interventions manuelles et/ou mécaniques). La poursuite des pratiques agricoles extensives (pâturage et/ou fauche) est à encourager, afin d’entretenir les secteurs ouverts ou en début d’enfrichement. Elles sont à même de contenir l’extension des ligneux et d’assurer la pérennité de ces milieux herbacés. A l’inverse, toute intensification est à éviter, puisque celle-ci conduirait à une banalisation des milieux. En particulier, les pelouses sèches ne supportent aucune fertilisation.

Outre l’intérêt propre qu’elle présente, cette pelouse fait partie intégrante d’un réseau favorable à des échanges entre populations d’espèces calcicoles et thermophiles à l’échelle de la Petite Montagne et joue à ce titre un rôle de corridor écologique (notamment pour les papillons).

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible