Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 430020403
PIERRE À MONT

(n° régional : 43489082)

Commentaires généraux

DESCRIPTION

Au sud du département du Jura, la région naturelle de la Petite Montagne se situe entre la plaine de Bresse et le cours de l’Ain. Ce territoire est ainsi dénommé d’après la fréquence des reliefs tourmentés. La structure géologique est constituée de trois faisceaux associés à deux étroites bandes de plateaux, ce qui se traduit par une alternance de crêtes et de dépressions orientées globalement nord-sud.

Entre Lains et Montrevel, la zone de Pierre à Mont correspond à un vaste coteau calcaire (faciès géologiques Rauracien et Séquanien, du Jurassique supérieur) exposé à l’ouest. Il est occupé par un groupement de pelouse enfrichée largement dominé par le buis. Cette végétation est plus ou moins évolutive ; on peut considérer que la buxaie localisée sur les sols les plus superficiels, au sommet du coteau par exemple, est stable à l'échelle humaine. Par contre, celle située sur les sols plus profonds, notamment au niveau des concavités du versant, évolue vers la forêt. Une partie de ces boisements est assimilable à une chênaie pubescente ; dans des conditions de sécheresse moins drastiques, ils se rapporteraient plutôt à une forme sécharde de chênaie-charmaie. Ce dernier groupement reste toutefois à étudier plus précisément. Dans le sud de la zone, quelques formations de pelouse sèche plus typées subsistent encore ; elles sont toutefois assez évoluées et très enfrichées (un taux de plus de 50 % de buissons est relevé). Elles se rapportent à une association à danthonie retombante et brachypode penné. Le caractère acidicline, lié à des phénomènes de décalcification, est marqué par l'abondance du genêt sagitté. Des formations pionnières à orpins colonisent les dalles calcaires qui affleurent localement. Des groupements d'ourlets thermophiles externes soulignent la transition avec les faciès embroussaillés. Divers facteurs conditionnent l’installation de pelouses dans ce secteur : sol superficiel à squelettique, relative pauvreté en éléments nutritifs, réserves en eau limitées, ensoleillement important. Ces conditions contraignantes entraînent la sélection d’un cortège floristique caractéristique. Toutefois, l’intérêt botanique de ce site est assez limité compte tenu de son degré d'enfrichement.

A ces habitats structurés de façon hétérogène est associée une faune typique : de nombreux insectes, reptiles et oiseaux y trouvent des zones refuges. Par exemple, plusieurs couples d’engoulevent d’Europe sont recensés : cet oiseau insectivore niche à terre dans les pierriers. La Petite Montagne constitue l’un des pôles de répartition régional de cette espèce menacée en France.

 

STATUT DE PROTECTION

Cette zone est incluse dans le réseau Natura 2000 « Petite Montagne du Jura ». En outre, elle héberge une espèce d’oiseau protégée par l’arrêté ministériel du 29/10/09.

 

OBJECTIFS DE PRÉSERVATION

D’une manière générale, les pelouses sont des milieux semi-naturels relictuels et en régression. Globalement, ces habitats présentent encore un bon état de conservation en Petite Montagne, mais les secteurs les moins accessibles ou difficiles à exploiter risquent d’être abandonnés progressivement par l’agriculture, ce qui conduit à leur enfrichement. C’est le cas de cette zone, dont le degré de fermeture remet en cause la pérennité des habitats et amoindrit l’intérêt écologique. Des travaux de débroussaillage seraient donc à programmer rapidement, afin de conserver les secteurs les plus ouverts et de dégager des plages herbacées dans les parties les plus récemment enfrichées. Par la suite, un entretien régulier, par le biais de moyens mécaniques et/ou en mettant en place un pâturage extensif, même occasionnel, serait à préconiser.

Outre l’intérêt propre qu’elles présentent, ces pelouses font partie intégrante d’un réseau favorable à des échanges entre populations d’espèces calcicoles et thermophiles à l’échelle de la Petite Montagne et jouent à ce titre un rôle de corridor écologique.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible