Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 430030011
ZONES HUMIDES DU BIEF D'AINSON AMONT

(n° régional : 14037003)

Commentaires généraux

Description

Entre Champrougier et Chemenot, cette zone rassemble trois sites prioritaires pour la conservation des invertébrés, sur la partie amont du ruisseau du Bief d'Ainson.

Un fossé agricole traverse une prairie au nord est de Chemenot et à l'est de la D 95. Une végétation aquatique s'y développe.

Au nord de la zone, l'étang et les prairies attenantes de Le Chateley se situe au sud ouest de la commune du même nom. Le plan d'eau présente une queue d'étang à l'est composée de carex et de joncs suivant le niveau d'engorgement. A l'exception de cette zone particulière, les berges de l'étang sont assez hautes mais tout de même recouvertes d'une végétation herbacée. Au sud de l'étang, une prairie humide est également présente.

La zone du Val d'Ainson se situe à l'est des communes de Champrougier et Chemenot. Il s'agit d'une prairie attenante au Bief d'Ainson au sein de laquelle se trouve un profond fossé situé en parrallèle à la rivière. Des formations de cariçaies sont par ailleurs présentes en périphéries du site.

 

La prairie bordant le fossé est de Chemenot semble être pâturée par des bovins, tout comme la prairie du Val d'Ainson, sur laquelle se note aussi des pratiques de fauche L'étang de Le Chateley est utilisé à des fins de loisirs (pêche).

 

De part la diversité de ces habitats, ce sites possède une diversité entomologique intéressante. La présence de plusieurs espèces peuvent retenir l'attention : le cuivré des marais et l'hespérie des potentilles , l'agrion de Mercure,et la libellule fauve, papillons, demoiselle et libellule quasi menacés sur la liste rouge régionale, mais aussi la bacchante, papillon classé vulnérable sur cette même liste.

 

Statut de protection

 

Objectifs de préservation

Le maintien ou la mise en place d'un fauchage tardif ou d'un pâturage extensif serait bénéfique au peuplement entomologique du secteur et pourrait favoriser l'apparition de nouvelles espèces.

Sur le secteur des prairies de le Chateley, il serait bénéfique de maintenir la zone forestière à l'ouest de l'étang, habitat favorisant la présence de la Bacchante. Une gestion particulière de cette zone est indispensable afin de préserver des lisières non linéaires ainsi que des bois clairs présentant une strate herbacée assez développée.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible