Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 430220031
LE MALSAUCY ET ETANGS ASSOCIES

(n° régional : 35000032)

Commentaires généraux

Les étangs du Malsaucy, de la Véronne, Ludwig, Courbe Chaussée et Gros Jacques appartiennent à la région naturelle des dépressions et collines sous-vosgiennes, au pied du massif du Ballon d'Alsace. Le substrat de cette dépression correspond à des alluvions modernes siliceuses vosgiennes colmatées par l'argile résultant de la dégradation des dépôts des terrasses supérieures. Au niveau pédologique, cette alternance de sables et d'argiles créé des conditions très variables générant une forte diversité de formations végétales.

 

Cet ensemble présente une végétation qualifiée "d'extraordinairement intéressante" par les naturalistes avec douze habitats d'intérêt européen répertoriés. Il s'agit de milieux aquatiques et de forêt de feuillus avec quasiment tous les intermédiaires, groupements palustres, prairiaux ou ripisylves. Le très fort intérêt de ce site est d'abord botanique puisqu'on y rencontre huit espèces protégées dont la rarissime lysimache à fleurs en thyrse dans les magnocariçaies à laîche vésiculeuse, le polystic des marais dans les aulnaies et cariçaies, la stellaire des marais dans les stades initiaux du bas-marais acide, les naïades majeure et mineure en eau libre… Plusieurs espèces de champignons ont également un caractère de rareté.

 

En ce qui concerne la faune, la proximité de la plaine d'Alsace, axe de migration très fréquenté par les oiseaux, confère à ces étangs une fonction de halte de grande valeur. Parmi les nicheurs les plus remarquables, citons les pics mar et cendré dans les chênaies matures, le milan noir dans les ripisylves et le fuligule morillon dans les ceintures palustres des étangs. Les mares, ornières et les étangs gardoirs, à vocation non piscicole, abritent les pontes du triton crêté et du sonneur à ventre jaune, amphibiens remarquables au plan européen. La rainette verte, également très menacée, trouve sur ce site différents types de milieux de reproduction. Au niveau piscicole, il faut noter la présence de la très rare loche d'étang. La surface du site, doublée d'une offre importante en milieux aquatiques, autorise l'épanouissement d'un cortège de libellules intéressant duquel émergent des espèces peu communes comme le leste dryade ou le sympétrum noir. Les prairies, situées au lieu dit "Cramenus", hébergent un papillon protégé, le damier de la succise.

 

STATUT DE PROTECTION

Aucune protection réglementaire de l'espace n'a été mise en place. En revanche, la présence de huit plantes, un insecte, un poisson, huit amphibiens, quatre reptiles et un mammifère cités dans les arrêtés des 20.01.1982, 8.12.1988, 22.06.1992, 23.04.2007 et 19.11.07 assure indirectement la protection de cette zone puisque est interdit tout acte de destruction à l'encontre de ces espèces et de leur milieu de vie.

 

OBJECTIFS DE PRÉSERVATION

Ce site exceptionnel accueille des activités diverses durant l'année : activités nautiques, festival de musique, découverte de la nature, randonnée... La production piscicole est relativement extensive et l'activité agricole (essentiellement des prés, pâtures et quelques rares cultures) tend à décliner. Enfin, la sylviculture tend vers une futaie irrégulière mais des impacts négatifs subsistent : dislocation des structures forestières, introduction d'espèces exogènes et élimination d'arbres sénescents ou morts.

Les mesures de conservation du site concernent principalement :

- le maintien des vidanges des étangs en fin d'été favorisant des conditions de battance de type alluvial ;

- l'orientation vers un traitement des chênaies en futaie irrégulière par bouquets afin d'accroître notablement leur capacité d'accueil pour la faune ;

- la poursuite d'une gestion extensive des prairies avec fertilisation limitée et fauche tardive ;

- la maîtrise de la progression des saulaies et aulnaies en périphérie des stations de lysimaque ;

- le maintien d'une bonne qualité des eaux ;

- l'organisation de la fréquentation humaine en dehors des secteurs sensibles.

 

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible