Logos SINP

ZNIEFF 520006645
TOURBIERE DE LOGNE

(n° régional : 10070002)

Identification du site

Région : PAYS-DE-LA-LOIRE  

Type de procédure :

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : CHEPEAU, VISSET - LE BAIL Jean, Lebossé J-P, PIED Myriam-GANNE Olivier (Bretagne Vivante)

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 4
maximale : 6

Superficie (ha) : 230

Centroïde calculé : 47.32446138° - -1.49642389°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
02 -  Répartition et agencement des habitats
03 -  Fonctionnement et relation d'écosystèmes
06 -  Contraintes du milieu physique
Facteurs d'évolution de la zone
140 -  Extraction de matériaux
150 -  Dépots de matériaux, décharges
210 -  Rejets de substances polluantes dans les eaux
310 -  Comblement, assèchement,drainage, poldérisation des zones humides
340 -  Création ou modification des berges et des digues, îles et îlots artificiels, remblais et déblais, fossés
470 -  Abandons de systèmes culturaux et pastoraux, apparition de friches
820 -  Atterrissements, envasement, assèchement
850 -  Incendies
910 -  Evolutions écologiques
<p>Un arrêté de protection de biotope a été pris afin de limiter les dégradations multiples du milieu.  Des travaux de gestion par étrépage superficiel de la tourbe, visant à maintenir le potentiel floristique menacé par la fermeture du milieu ont été engagés par Bretagne-vivante dans le cadre dans projet Life, Plan Loire nature, FGER. avec le soutien technique et financier de la DIREN. Le contrôle de la repousse des ligneux reste toutefois préoccupant, malgré les travaux engagés. La compréhension du fonctionnement hydraulique et les moyens de rétablir une situation favorable sont essentiels.</p><p></p><p>Les connaissances accumulées depuis de nombreuses années sur ce site permettent de</p><p>mettre en évidence une grande richesse spécifique et patrimoniale au niveau de la faune et</p><p>de la flore, une complexité de fonctionnement et une spécificité en terme d’habitats</p><p>devenus très rares au niveau régional et même national. Toutes ces caractéristiques</p><p>donnent au site de Logné une place importante au niveau du site Natura 2000 des marais de</p><p>l’Erdre et au niveau régional, mais aussi une grande fragilité vis à vis des facteurs</p><p>d’évolution, notamment d’origine anthropique. Les dysfonctionnements hydrauliques et la</p><p>pollution des eaux ont considérablement accéléré le phénomène naturel d’évolution vers des</p><p>stades plus évolués de végétation et perturbé la stabilité d’habitats tourbeux. On constate de ce fait ces dernières années une perte de diversité en terme d’habitats, d’espèces et de</p><p>paysages d’où la nécessité d’entreprendre une gestion et une restauration adaptées.</p><p>L’enjeu prioritaire est donc de préserver ce patrimoine exceptionnel en agissant</p><p>prioritairement sur les causes des dysfonctionnements qui entrainent sa disparition.</p>

Compléments descriptifs
Géomorphologie  : <p>La tourbière de Logné se présente comme une cuvette en grande partie boisée. Cette cuvette est traversée par le ruisseau des Huppières qui se jette ensuite dans l’Erdre, après avoir circulé dans le marais des Enfas, situé en aval immédiat.</p><p>Vu de l’extérieur, le site apparaît entièrement boisé : chênaie et bétulaie. En fait les arbres de la périphérie sont âgés et ne permettent pas de voir les zones centrales à végétation ouverte. Ces zones sont constituées d’un étang, de la boire de Logné au Nord-Ouest et de la boire de Launay à l’est, ainsi que des zones de tourbières à sphaignes et de landes tourbeuses.</p><p>D’un point de vue typologique, le site de Logné est composé d’une tourbière bombée ou</p><p>ombrogène de 30 ha en fin d’élévation et envahie par le laureau (Myrica gale) et le bouleau (Betula</p><p>pubescens), et d’une tourbière de marécage ou lagg de 70 ha actuellement occupée pour une grandepart par un taillis tourbeux d’accès souvent difficile.</p>
Aucune information disponible
Activités humaines  : <p>Une extraction de tourbe est autorisée depuis les années 1970 sur une partie du site et a été reconduite dans les années 1990. Son extension a toutefois été extrêmement limitée par rapport à la surface envisagée initialement qui compromettait l'ensemble de la richesse de ce site.</p><p>Cette autorisation a été renouvelée en 1998 pour une durée de 30 ans, elle comprend des parcelles situées au Nord et auSud de l’actuel bassin résultant de l’extraction passée (parcelles 462, 461 Nord, partie est de la parcelle 459)</p>
03 - Elevage
05 - Chasse
11 - Industrie
90 - Autres (préciser)
Statut de propriété  :
01 - Propriété privée (personne physique)
Mesure de protection  :
38 - Arrêté Préfectoral de Biotope
61 - Zone de Protection Spéciale (Directive Oiseaux)
62 - Zone Spéciale de Conservation (Directive Habitat)
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
41 - Expansion naturelle des crues
42 - Ralentissement du ruissellement
44 - Auto-épuration des eaux
12 - Zone de forte biodiversité
14 - Fonction de passage vers le lieu de ponte (Tortues marines)
15 - Fonction de réserve biogénétique
16 - Fonction de nourricerie
45 - Zone de vidange d'un récif corallien
62 - Etapes migratoires, zones de stationnement, dortoirs
89 - Artistique
90 - Pédagogique ou autre (préciser)
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Nom Fiche
520006643 - VALLEE ET MARAIS DE L'ERDRE
ZNIEFF de type 2 incluante
Nom Fiche
520006643 - VALLEE ET MARAIS DE L'ERDRE
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible