Logos SINP

ZNIEFF 520006705
BOIS DU HAUT BUISSON ET PRAIRIES HUMIDES ET ETANG DE BIOUX

(n° régional : 00004192)

Commentaires généraux

Cette zone est composée de deux parties , l'une comprenant un ensemble de prairies plus ou moins humides traversées par le Bioux, ruisseau affluent de l'Huisne, l'autre étant un bois de feuillus. Si ce dernier n' a guère évolué , il n'en est pas de même pour les prairies, qui délaissées, vouées à la reprise de la dynamique végétale, se sont peu à peu banalisées. Ce site, qui a fait l'objet de nombreux inventaires naturalistes revêt des intérêts floristiques et faunistiques. La flore se distingue par la présence de trois espèces végétales protégées -ceci sans tenir compte des espèces introduites sur le site-, deux à titre régional: la Gentiane pneumonanthe (Gentiana pneumonanthe) et le Peucédan de France (Peucedanum gallicum), et une à titre national: la Renoncule à feuilles d'Ophioglosse (Ranunculus ophioglossi!

folius). On y dénombrera également une trentaine d'espèces peu communes à rares ainsi que quelques unes qui furent naturalisées aux alentours de la station de biologie végétale.Parmi la faune recensée nous retiendrons une belle diversité d'oiseaux (rapaces forestiers, anatidés, avifaune des prairies alluviales, etc...); de nombreuses espèces de mammifères, amphibiens , reptiles, insectes classiques, certaines d'entre elles étant protégées sur l'ensemble du territoire national, visées par la Directive commnunautaire "Habitat, faune, flore" et/ou inscrites sur le Livre Rouge de la Faune menacée en France. Ce secteur peut ainsi s'enorgueillir d'abriter trois coléoptères d'un grand intérêt patrimonial, que sont le Lucane cerf-volant (Lucanus cervus), le Grand Capricorne (Cerambyx cerdo) et surtout le pique-prune (Osdrema eremita).

La partie nord du site ne paraît aucunement menacée, par contre les prairies et les pâturages ont vu l'installation d'une zone industrielle, d'une piste d'aérodrome et verront bientôt une déviation routière. Les parcelles les plus intéressantes sont actuellement suivies et gérées avec le concours du Conservatoire du Patrimoine Naturel Sarthois, par le biais d'une convention de gestion avec la commune de la Ferté-Bernard, locataire des lieux.

Commentaires sur la délimitation

Délimitation basée sur la répartition d'espèces animales et végétales rares et/ou protégées au sein d'un bois et de prairies humides.