Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 520006716
FORET DE PERSEIGNE ENTRE LE BELVEDERE, LE PUITS DE LA ROCHE ET LE CARREFOUR DES TROIS PONTS

(n° régional : 40100001)

Commentaires généraux

Forêt dominée par le Hêtre et le Chêne sessile, réseau de petites vallées encaissées riches en ptéridophytes, parcourus par des ruisselets acides le long desquels peuvent s'établir des plaques marécageuses à sphaignes très typiques du point de vue phytosociologique, formant un grand ensemble homogène (malgrès des parcelles enrésinées) abritant plusieurs stations d'une espèce rare en Sarthe et protégée au niveau régional, traduisant un mésoclimat d'affinité sud-montagnarde: l'Oréoptéris à sores marginaux(Oreopteris limbosperma). C'est aussi dans cette zone que fût observé en 1972 la dernière station sarthoise d'un ptéridophyte devenu rarissime en plaine: le Lycopode en massue (Lycopodium clavatum). La pyrole mineure (!

Pyrola minor), tout comme la Parisette (Paris quadrifolia), toutes deux inscrites sur la liste des espèces protégées en Pays de la Loire, y furent maintes fois signalées et restent à retrouver depuis la destruction de leur dernière station connue.

La richesse en bryophytes et en lychens corticoles y est remarquable, bien que l'on puisse en constater l'appauvrissement depuis le début du siècle. Cette zone est le seul site du département où l'on connaît le Lichen poumon (Lobaria pulmonaria) également nommé "Lichen pollution zéro", et la sphaigne à feuilles rangées sur cinq rangs (Sphagnum quinquefarium), rare en plaine, typique des pentes et rochers siliceux suintants et ombragés.

La qualité des eaux permet la présence d'un odonate rare: le Cordulégastre annelé (Cordulegaster boltonii), et de crustacés tels que l'Ecrevisse à pattes rouges (Astacus astacus) et l'Ecrevisse à pieds blancs (Austropotamobius pallipes), protégées au niveau national, inscrites sur le Livre Rouge de la Faune menacée en France, ainsi qu' à la Directive communautaire "Habitats, faune, flore" et à la Convention de Berne. L'avifaune variée et la présence de Cerfs élaphes (Cervus elaphus) étoffent l'intérêt zoologique de ce site. Le site présente un intérêt patrimonial pour la faune aquatique de part la présence d'espèces de rares ou peu communes.

Commentaires sur la délimitation

Délimitation de la zone basée sur la configuration de la vallée d'Enfer et sur la répartition d'espèces végétales et animales protégées, le tout s'appuyant sur des repères géographiques aisément identifiables en milieu forestier.