Logos SINP

ZNIEFF 520014678
PRAIRIES HUMIDES AU SUD DU FRENE

(n° régional : 40050024)

Commentaires généraux

Zone naturelle d'expansion du Loir, les prairies humides du Frêne recèle une flore rare et protégée, ceci malgré les signes évidents d'anthropisation, ayant plus ou moins détruit l'aspect bocager de cette zone.

Notons qu'il s'agit d'un des rares sites sarthois d'une plante inscrite sur le Livre Rouge de la Flore menacée de France: l'Etoile d'eau (damasonium alisma) dont la petite population se maintient dans des conditions vraiment très précaires; cette plante est aussi protégée à l'échelon national, comme la Renoncule à feuilles d'Ophioglosse (Ranunculus ophioglossifolius). S'y trouve également au niveau des friches des plantes protégées au niveau régional, d'affinité méditerranéennes,non loin de leur limite nord absolue de leur aire de répartition en France: le Lupin à feuilles étroites et à graines réticulées (Lupinus angustifolius subsp. reticulatus) et l'Ornithope comprimé (Ornithopus compressus). Signalons enfin deux espèces peu communes et typiques de ces milieux: la Ratoncule naine (Myosurus minimus) et l'Ophioglosse commun (Ophioglossum vulgatum).

L'intérêt ornithologique provient de la présence du Faucon hobereau (Falco subbuteo), rapace peu fréquent en Sarthe et en France, protégé sur l'ensemble du territoire français, et de plusieurs espèces de fauvettes caractéristiques des milieux humides. L'intérêt ichtyologique du site est la présence de frayères à brochets (Esox lucius) et de la Lotte de rivière (dans le loir).

Commentaires sur la délimitation

Les limites de cette ZNIEFF sont basées essentiellement sur la répartition des prairies humides (et des espèces qu'elles abritent) à proximité du Loir dans un contexte assez anthropisé puisque les alentours sont occupés par des carrières , des cultures et des pâturages mésophiles.