Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 530002424
MARAIS DE QUIBERON-ROHU

(n° régional : 00000108)

Commentaires généraux

Cette zone humide est un des très rares marais de la Presqu’île de Quiberon.

Le marais, situé à l’Est de la route départementale, porte schématiquement d’amont en aval : une roselière à roseau commun (Phragmites australis), une formation centrale à marisque (Cladium mariscus) robuste cypéracée des marais alcalins du littoral, seulement assez fréquente de la Laïta à la Presqu’ïle de Quiberon en Morbihan mais très peu commune dans le reste de la Bretagne, et des roselières plus basses (à iris jaune, rubanier dressé,...) laissant de la place à une végétation plus aquatique (renoncules, potamot, ...).

La zone humide amont, à l’Ouest de la route, est clairement la zone d’alimentation directe du marais. Au-delà de la saulaie marécageuse bordant la route, le talweg où s’écoule le ruisseau est bordé de quelques roselières moins denses, et d’une belle prairie humide de fauche diversifiée à affinités de bas-marais plus oligotrophe.

Ce marais est également inscrit en ZNIEFF pour des intérêts entomologiques, en particulier sa richesse en papillons de nuit, dont une dizaine d’espèces de noctuelles (Noctuinae, Hadeninae, Acronictinae) nouvelles pour la Bretagne en 1960, avec plusieurs espèces considérées comme rares à l’échelle nationale. Malgré l’ancienneté de ces données, celles-ci sont conservées dans la ZNIEFF car les plantes hôtes de leurs chenilles sont typiquement celles encore présentes dans le marais (phragmite, rubanier, iris, divers carex, etc). Les papillons retenus déterminants sont ceux indiqués rares et localisés dans l’Ouest de la France : l’Écaille la Lithosie obtuse (Pelosia obtusa) et la Noctuelle de la Brouille (Sedina buettneri).

Ce marais apparaît encore très menacé car un remblai déjà ancien le comble partiellement dans sa partie Nord-Est, et de nouveaux apports récents de gravas ont été constatés sur le front du remblais, tombant dans la zone humide.

Commentaires sur la délimitation

En plus du marais, le périmètre de cette ZNIEFF inclus à présent les prairies humides, roselières et saulaies situées immédiatement en amont du marais, entre la voie ferrée et la Départementale D 768, pour des raisons écologiques et fonctionnelles.